Le calme avant la tempete

J'ai 'check in' a l auberge a 10am dimanche. Ca grouillait de monde mais tout ce que je voulais c etait dormir, dormir, domir. J'avais donc probablement la grosse face bete que Marie-Eve reproche a moi et Ben d'avoir souvent. Une face a faire peur au nouveau trompettiste de Vertical 7. Une face de tueur quoi!.

Apres un « power nap » de midi a 4h, j'etais un peu perdus et ne savais plus trop qu'elle journee nous etions. Tous les residents de l'auberge avaient quitter pour faire leurs activites de la journee. J etais donc seul dans la cabane.

Celle dont je suspecte etre la proprio m'informe qu'il y le Busker Festival en ville. C est des amuseurs de rue qui proviennent des 4 coins du globe. J'y suis donc aller voir un magicien faire ses tours de passe passe. Par la suite je suis aller explorer la ville a pied comme je fais tous le temps. J'essait de prendre le beat de la ville des mon arriver. Beat que je connaissait deja un peu car je suis venus ici en 2003. J'avais besoin d'une confirmation de l'excellente impression dont j'avais eu.

Durant ma marche de retour vers l'auberge, j ai decider que j'irais voir un film et que par la suite je ferais ce que je fis souvent depuis que je suis partis, c-a-d voir un band. Par contre s'il y a un peu de monde a l'auberge je resterais la. Question de rentrer dans la gang.
C est ce qui est arriver.

Les residents ce sont mis a arriver l'un apres l'autre et rapidement nous nous sommes retrouver un bon groupe a discuter dehors. Nous avons tous les voyages en commun, mais chacun voyage pour differentes raison.

– Le neo-zelandais qui est au Canada depuis des mois et qui travaille ici et la.

– L'avocate de QC qui est partis seul en auto dans le but de passee un 2 semaines agreable. Et ce malgre le fait que tous ses amis trouvais ca dangereux. Je lui ait dit qu'ils ecoutaient trop la TV.

– Le fraco-ontarien qui apres un tour du monde de an, a decider 3 semaines apres son retour de venir s'installer ici. Il s'est apercu finalement que « There is no place like home ». Il retournera a Ottawa.

– Le bachelier en litterature francaise de Ste-Sophie qui est culturer comme j'en ait rarement vu. Il a l'air d'un ex-prisionnier. Il est ici pour vendre des poteries qu'il fait.

– Le couple d'Edmonton qui est partis en auto et qui visite en 3 semaines toutes les grandes ville a l'Est de l'Alberta.

Dans les auberges les conversations commencent toujours de la meme facon…
-D'ou tu viens?
-Ou tu vas?
-Ca fait combien de temps que tu es ici?

Ca pourrait paraitre gossant a la longue mais ce l'ai pas du tout. La suite est toujours interessante. Quand je suis partis, j'avais comme but de rencontrer des gens. Je peux dire mission accomplis. Il me reste plus qu'a surfer demain(Mardi) et l'affaire sera Tiguidou! Je vais commencer ma session d'auto-stop intense mercredi matin. A moins que….

– C'est pas chaud ici le soir

– Comme le vendeur de pot me l a dit, le quartier fait dur un peu. La receptionniste nous a demander de faire acte de presence a la reception car il y avait de gens weird.

– Le gars de Ste-Sophie est ici depuis 2 jours et il sait deja tous sur tous le monde. C'est le potineur de la place.

– D'habitude dans les auberges les gars chambrent avec les gars et les filles avec les filles. Sauf que ici y semble que c'est mixte. Dommage que j ai poigner la chambre avec l allemande qui a des bras plus gros que les miens.

– Durant l'ete au Canada, je pense que c'est impossible de visiter une ville qui a pas un festival en cours.

Visite a la Brasserie Alexander Keiths. J ai encore l air fucker!

Groupe Squid(Busker festival), Excellent!

Advertisements