Le voyage commence. Jours 3-4-5

Je me leva tôt et me rendit au rendez-vous, fixé par le gars qui m'avait embarqué la veille, pour poursuivre notre route vers Winnipeg. Ce qui m'a frappé c'est le fait que nous longions continuellement la voie ferrée. Au Québec me semble que les croisent seulement. Rarement on les a nos coté sur plusieurs KM.

J'arriva dans l'après-midi. Le gars m'a débarqué dans le centre-ville. Après un peu de repérage je me rendit à l'auberge-jeunesse. C'était la première fois que je couchais dans ce type d'endroit et donc je savais pas trop a quoi m'attendre.

Dans la soirée je décida de retourné en ville et de tenter de me trouver un bar afin de siroté quelques bières. En traversant un parc je m'arrêta pour regardé un groupe de latino qui jouaient au soccer. Ils m'ont offert de me joindre à eux ce que je fit.

1 heure plus tard je les laissait pour continuer ma quête qui fut infructueuses.

De retour à l'auberge, je rencontra une une certaine Caro de Rimouski. Comme moi elle se rendait à Vancouver en auto-stop. Son statut de fille l'avantageait grandement sur son temps d'attente de « lift » comparative a moi. Elle aurait pu faire la « ride » d'un seul coup mais elle a préféré arrêté a Winnipeg pour rencontré des gens. Je l'ai un peu taquiner en lui disant que les Foreurs de VD allait battre Rimouski pour la finale de la LHJMQ puis je me coucha.

Le lendemain, je suis aller au zoo. Cela faisait longtemps que je n'avais pas visité de zoo. Certains diront qu'il y en a un en permanence sur la route qui mène à la maison de mes parents et j'avoue qu'il n'ont pas tort à la quantité d'orignaux, d'aigles, hibou, renards, perdrix, lynx, ours et lièvres que j'ai croisé . Sans compté la quantité de party auxquels j'ai participé où faire  » l'animal  » était de mise. Ces zoo ne sont des zoo officiel. J'étais heureux d'avoir vu des kangourous. Un rien m'excite! Je me suis claqué beaucoup de KM de marche dans la journée. C'est ça que ça fais quand tu sais pas trop où tu vas!

Le dimanche, mon oncle qui habite Winnipeg vint me chercher. Nous avons été mangé au resto et je suis resté à coucher chez lui. Dans le sous-sol son sapin de noël était encore monté.

Advertisements