Jour 1. Y a tu quelqu’un dans le coin!

Alteffekat m�a deposé a l'aéroport PET vers 6h. Je dois maintenant me debrouiller seul. J'enregistre mes bagages en prenant bien soin de garder mon respironic avec moi! Un gars apprend vite. Comme j'en ait pour une quinzaine d'heures, je commence ma quete d'articles de lecture. Je passe par la librairie mais je change d'idée rapidement car je ne veux pas trainer un livre partout. Des magazines c'est plus simple et tu t'en débarasse quand tu veux. Je trouve donc un semblant de dépanneur et je commence a  » browser  » les revues. Premiere chose qui me saute aux yeux…ils vendent des playboy. Je ne peux pas croire qu'un gars va acheter ca pour lire dans l avion. Heille! mon homme, on ne te croient pas quand tu dis que c'est pour les articles!

Mon attention est attiré par le Maxim avec Jennifer Love Hewitt en couverture….Vendu! Je commence ensuite a chercher les Archie. Je ne peux voyager sans Archie! Oh scandale, il n'y en a pas en francais. Mon voyage commence mal. Je pense tout annuler. Apres de forte hésitations, je me resigne a en acheter 1. Ça commence a faire pas mal de lecture anglaise. Je commence donc a chercher de quoi en francais. Bon sang que ca fait dure! Il n'y a rien de divertissant. Les meilleures choix sont Sentier Chasse peche et Adorable! (ma soeur a déja posé la-dedans). Tant pis.

Mon avion pour Toronto part a 8h…oups 8h30…oups 9h. Ma correspondance est à 10h. Ils vont devoir m'attendre.  » Sont bien mieux en tous cas! « . On arrive a Toronto. Je m'attend a ce que l'aéroport soit  » jam pack ». Pas du tout. Meme que les chaises sont sur les tables a certains endroits. Il est pourtant seulement 10h30….Ah oui j'oublais. Toronto est en Ontario. Les gens commencent a courir pour rattraper la correspondance. Moi je ne cours pas. Je me dis qu'il ne vont pas fermer les portes et me dire  » désolé tu es 30 secondes en retard! « . Ils vont nous attendre. Un bus nous mene vers notre porte d'embarquement. On arrive a la porte. Les gens sont stressé.  » Les nerfs!  » que je me dis. Ils nous annoncent que nos bagages n'arriveront pas a Santiago en meme temps que nous. Avoir su que j'aurais a porter les meme bobettes pendant 48 heures je l'aurais acheté le Sentier Chasse et Peche!Peche et bobette de 2 jours vont ensemble! Finalement ils nous annoncent qu'ils vont attendre nos bagages. Bonne affaire!

Mon compagnon de siege est un chillien qui retourne chez lui. Il a passé 1 mois au Canada. Il est allé a l'Ile-du-Prince-Edouard…Go figure ?? Surtout que les patates…ca pousse pas en hiver! J'apprend que l'avion passe par Buenos Aires. Cool! je vais pouvoir dire que je suis allé en Argentine. L'arret dure 1 heure. Je n'ai pas mis le pied dehors car on doit rester dans la zone de transit. Durant mon attente pour sortir de l'avion, un préposé a ouvert une porte en arriere. J'ai pu sentir l'air humide. Le meme genre d'odeur/sensation que j'avais eu quand j'etais débarqué au Mexique il y a de ca tres longtemps.

En attendant que l'on reparte, j'explore la zone de transit. L'endroit le plus luxueux est le fumoir. Ca a l'air d'un lounge. Le fumoir est commandité pas Lucky Strike en plus. Dans la boutique hors taxe il y a d'immense display de cigarette. On ne voit pas ca dans notre Canada aseptisé. Comme a Toronto je m'attendais a voir une foule de gens….Comme a Toronto nous étions pratiquement seul. Nous repartons. J'observe le paysage par le hublot. Il semble qu'il n'y a pas beaucoup de Sapin en Argentine. Apres 1h30 de vol j'assume que l'on approche du chili car les montagnes apparaissent. Encore la, il n y a pas beaucoup d'arbre. Nous atterrisons. Comme a Buenos Aires un morons applaudis a l'atterrisage. Il siffle meme. Je sort de l'avion j'arrive aux douanes…Criss y a pas un chat ici non plus!

– Finalement la chose que j ai oublier est: UNE SErViETTe

– un clavier espagnol ca va mal!

– Esso, Shell, Nestle, Erns and Young, Selection salon, BF Godridge, Michelin…vive la mondialisation!

– J'ai acheté un billet d'autobus pour me rendre a l'hotel. Je suis entré dans le mauvais….

– Ca ben l'ai que j ai une face de gars qui parle espagnol car depuis que je suis dans l'avion on m'aborde dans cette langue. Ca va etre compliqué.

– Durant mon trajet vers l'hotel j ai entendu a la radio les Beatles, Simon and Garfunkle et Je t'aime moi non plus(Serge gainsbourg et Jane birkin) dans une promo

– il y des l'autobus de ville pas mal plus qu'a MTL ici.

– En vente dans la boutique hors taxe de Buenos Aires. Une chaine stéréo. Me semble que ca a pas rapport d acheter ca la!

– Windows en espagnol. Une chance que je connais mes touches par coeur!

– Je m'attendais a voir des gens qui conduisent en CowBoy ici. Hé non.. a date les lumieres rouges et les stop sont respecté!

Advertisements