Jour 2 – Le resto pére gédon version Chili

Gaffe 1 Je fais la file d'attente pour les douanes. Apres 10 minutes d'attente, je me fais dire je dois aller faire une autre file, pour payer ma taxe d'entrée. J'avais pourtant vu l affiche mais j avais dans la tete..douane, douane, douanes!

Gaffe 2 Je fais la file pour passer mes bagages dans un scanner mais finalement j'avais pas besoin car je ne transporte pas de pommes qui viennent de rougemont. Je suivais les autres sans trop comprendre.

Gaffe 3 J'ai acheté un billet d'autobus pour me rendre au centre-ville. Je met mon sac dans la soute a bagage et entre dans le bus. Je donne mon billet au chauffeur, me dirige a l'arriere et j'entend Senor!. Le chauffeur me dis que je ne suis pas a la bonne place. Je sors de l'autobus et demande mes bagages au responsable. Il baragouine de quoi dans son walkie-talkie et me dit de suivre le gars qui s'approche de moi. On se dirige vers une mini-van. Nous sommes 2 passagers. L'autre est un canadien egalement. D'apres ces bagages, c'est un surfer. Le chauffeur me demande où je vais. Avec ma succession de gaffes, je commence à etre nerveux et perdu. J'ose plus parler. Je lui montre une feuille que j'avais imprimer avec l'adresse de mon auberge. Le gars de dit « Hotelling? » . Yes! que je lui répond. C est bien beau tous ca mais je sais pas du tout s il me depose directement à mon auberge ou au centre-ville. Bah! on verra bien.

Durant le trajet, j'observe le paysage urbain. Plein de bus jaunes, des graffitis, pas de nid poule. On fait un premier arret. Je comprend que nous sommes a l'hotel de l'autre gars. Je reste assis et j observe le deroulement de la situation pour savoir si je debarque moi aussi. Mon immobilité ne semble pas préoccuper le chauffeur. Je comprend donc qu'il va me déposer à mon auberge.

Arrivé a l'augerge, je dois sonner pour que l'on m'ouvre le grillage. J'annonce au préposé que j'ai une reservation. Il fouille dans ses papiers et me dit  » Karette? ». Je remplis les infos complémentaires et me dirige vers mon dortoir. La premiere chose que je fais c'est de trouvé une prise de courant. Good! elle est juste a coté de mon lit. Par la suite je cours prendre une douche.

Je suis maintenant installé. Tout est sous controle. J'investigue les lieux. Il y a un petit resto dans l'auberge. Je mange donc un burger. Je prend ce qu'il me donne car je suis incapable de lui dire ce que je desire dedans. Apres avoir mangé, je remarque un gars avec une biere. Je lui demande a quel endroit il l'a acheté. Je pars donc vers l'endroit qu'il ma décrit. C'est mon premier contact réel avec la ville. La rue sur laquelle est situé mon auberge est plutot déserte.

De retour à mon gite, je vais boire ma grosse biere sur la terasse. Il y a 2 groupes de personnes. 3 filles et 4 gars. Je m'assis seul a une table et commence a relire le couriel de Marie-pierre pour planifier mon voyage. Une américaine me demande si elle peut s'assoir avec moi. Elle est né en Afrique du sud(pays de l'aparthied), a habité a Medecine hat Alberta(région de redneck), et reste a Dallas(état de Bush). Ca sent la droite a plein nez! Tous le monde présent sur la terrase decident de sortir dans un bar. Nous partons donc 7 british , 1 americaine et 1 canadien. Il y a un british qui s'est fait tirer l'oreille pour venir mais je croit que l'opportunité de sortir avec 4 filles l'a convaincu. On prend 3 taxis. Je realise que c est plus loin que je ne le pensais, que je ne sais pas où on va et que je ne me rapelle pas le nom de la rue de mon auberge. Je dois donc éviter de tomber saoul mort et de perdre ma gang.

Arrivé au bar nous allons sur la terrasse. Tous le monde commandent des verres exotiques. Moi je me ramasse avec un drink qui ressemble d'avantage a un Yogourt. Tous goutent aux verres des autres. Je dois cacher le fait que je suis dédaigneux et passer par dessus ca. 3 gars nous quittent et je me retrouve donc en compagnie de 4 filles et de l'autre gars qui ne voulait pas venir. Comme a mon habitude dans ce genre de dynamique, je reste plutot silencieux. J'écoute et observe plus que je ne parle. Je remarque qu'une des filles semble down et que l'autre gars semble interessé par le down de cette fille. Plus tard je le verrais, sur la piste de danse, donner de grands coups de langue dans le palais de cet meme fille. T'as bien fait de venir le grand!

Le lendemain je devais faire de quoi avec Beverley(l'américaine) mais ça a tombé dans la crac. Je suis donc allé au centre-ville chercher des pesos. Par hasard je suis arrivé sur une rue pietonnière. J'ai visité un peu en prenant bien soin d'avoir des points de repères pour le retour. Je prend des points de repères familier comme le mcdo, burger King et la Banque Scotia. J'entre comme dans un genre de centre commercial et je descend au niveau métro. Comme partout en ville, il y a beaucoup de café internet. A un certain moment je passe devant un café où le son de la musique est pas mal fort. Cela m'intrigue car il est 3h.

Pour satisfaire ma curiosité, j'entre dans le café. Il fait noir et c'est petit. C'est fait comme la binerie mont-royal sauf que derriere le comptoir c �est différent. Au lieu du bonomme qui dit toujours  » bonjours le monsieur » , il y a des filles en mini-mini bikini. Surpris je sort immédiatement. Je continue à me promener et je realise qu'il y a plusieurs café de ce genre. Je decide donc d'aller y boire quelques chose..juste pour l'expérience. Il n y a pas d'alcool. Je commande a un gars un coca. Il me donne un coupon et je me dirige vers le comptoir. Une fille vient me voir et me reclame 2 bises à la montrealaise. Je m'exécute et lui donne mon coupon. Elle me dit de quoi que je ne comprend pas. Je lui dis  » No habla espagnol ». Elle me répond  » Yeah and I'm a sex machine!….

Advertisements