De peine et de misere je me suis rendu

Depuis le debut du voyage je m'interroge a savoir si je vais ailleurs qu'a Santiago. Il fallait que je me decide Lundi.
Avantages d'aller ailleurs:
– Voir du pays
– Empeche la routine qui risque de s'intallé en restant a Santiago
Désavantages
– Faire du bus et j'hais le bus
– Long voyage
– Peux être compliqué car « No habla espanol »

L'argument long voyage tombe. Le voyage serait la nuit. Au lieu de dormir a l'auberge, l'autobus deviendrait mon gite. Ok j'y va! Valvedia 800 km. Pourquoi Valdivia….parce que, parce que 🙂

Mon bus part a 21h45. J ai donc toutes la journée a passer a Santiago. J'ai quelques cossins a faire en ville mais a part ca je serais plutot passif. Les 2 yankees partaient aujourd'hui. Berverley vers le Pérou et Darren vers son Michigan. J'offre a Darren de lui envoyer des photos que j'ai prise et que lui n'a pu prendre. Il me donne son courriel qui est darrenSEINFELD@undomainequelconte.com. Le gars est plus fan de Seinfeld que moi. Il a meme des photos des personnages dans sa chambre. Celle-la je la trouve exagéré un peu mais il a bien le droit de faire ce qu'il veut de sa chambre. En bon fan de l'émission nous nous remémorons plusieurs de scenes de l'émission. Shake hand et bonsoir, le magicien disparait a jamais. Après avoir été faire mes achats, je vais manger dans un restaurant chinois pret de l'auberge. De la Won Ton soup devient de la Wan Tan soup. En attendant mon repas j'essait de traduire(avec mon Berlitz) les termes du menu qu'il y a sur le mur du resto. Hoja Camaro. Hoja …feuille. Camaro…crevette. Feuille de crevettes? C'est de la crap ce dictionnaire la.

De retour a l'auberge, je m'installe pour mon 2 heures quotidien d'écriture. Je dois taper le plus vite possible car j'arrive toujours a la limite de temps que ma session me le permet. Je suis dérangé par le « guelage » qu'il y a en haut. Ca sent la partie de soccer qui joue a la télé. Depuis que je suis ici, je n'ai pas regardé de télé. J'ai quand même consulté le guide télé car je voulais savoir quel genre de chaines ils ont ici. Du US il y en a souhait. Le plus étonnant c'est qu'il y a une chaine Hallmark. Veux-tu bien me dire ce qu'il font jouer la-dessus.

Comme a l'habitude je termine mon texte a la derniere seconde. Je monte au 2eme pour confirmer qu'il y a du soccer a la télé. 8 personnes, british en majorité, sont assisent devant la télé. Il y a 3 games en meme temps et une seul télé. Ca se chicane pour savoir laquelle écouter. Aux 2 minutes il y en a un qui se leve pour changer de poste et les autres chialent. Par l'intensité de leur réaction concernant certains jeux je réalise que je ne suis pas dedans. Tous les matchs(ligue des champions) se termine en meme temp et le salon se vide. Tous sont de retour dehors.

Il est maintenant temps que je parte. J'arrive au terminus 20 minutes a l'avance. Il y a 8 bus dont 3 vont a Valdivia. Je ne sais pas lequel est le mien car c'est pas moi qui l'a choisis. C'est un gars de l'auberge qui l'a fait. Je ne voulais pas me ramasser en Antartique. Je décide de prendre le 1er sur le bord. Je montre mon billet a un gars en habit. Il réalise que je ne suis pas de la place et comme un petit garcon il me prend par la main et m'amene a l'endroit que je dois attendre. 5 minutes plus tard mon bus arrive. Le plus crap des 4.

J'embarque dans le bus. J'ai une place assigné. Un gars prend mon billet et part. Je m'assois a la place 43. Ca parle espagnol a souhait autour de moi. On dirait qu'ils se connaisent tous. Je me sens un peu perdu. Il semble avoir un « fuck » avec les places et on me demande si je suis assis a la bonne place. Aucun moyen de le prouver, le gars est parti avec mon billet. Un autre gars arrive et me donne un billet. C'est pas le même. Je dis rien car de toutes facon je suis pas capable de dire rien. Je change pour le banc 46. Un autre gars viens me voir. Chu tu en train de me faire fourrer moi? Je comprend qu'il veut qu'on change de place pour qu'il soit assis avec ses chums. Correct. Il est bien content et m'aide a déplacer mon stock. Je suis seul sur mon banc. C'est lui qui s'est fait fourré!!

Toute la journée j'ai eu le flux. J'ai du donc aller aux toilettes durant le trajet. Il n'y a avait pas de papier ou je l'ai jamais trouvé. C'est la premiere fois que j'utilise une publication Québécor a bon essient….

Advertisements

Une réflexion sur “De peine et de misere je me suis rendu

Les commentaires sont fermés.