Premiere déception

En soirée les 3 québécois sommes allé a mon bar habituel. J'étais debout depuis 6ham et pendant une certaine de période du voyage de bus je n'avais pas sommeil. La soirée serait donc de courte durée. J'ai laissé ma place habituelle au bar pour m'assoir a une table avec les 2 autres. Nos voisins de table étaient un couple qui s'embrassait allègrement. Moi et Marie avons remarqué qu'au Chili…Ça french! On voit toujours des gens frencher sur un banc de parc, debout sur le trotoir et meme couché a terre dans le millieu d'un terre plein sur un boulevard très achalandé. À en juger de la durée de leur « frenchage », c'est clair qu'ils ont du souffle à revendre.

Le matin de cette journée, quand je suis arrivé a l'auberge, je m'étais empressé de demander à Carlo s'il y avait un message pour moi. Je voulais participer a une activité mais comme j'étais absent, le responsable était supposé me laisser un message si cela marchait ou pas. Il devait y avoir au moins 4 inscriptions et quand je suis partis pour Valdivia j'était le seul sur la liste. L'absence de message me laissait perplexe. Est-ce que ca veux dire qu'il y en a pas ou est-ce que le gars m'a oublier? J'ai essayé en vain de trouver le no. de téléphone pour rejoindre le gars. Vers 5h je me suis dit que mon chien était mort.

Vers 7h j'étais en train de « végé » à la réception quand le préposé me dit qu'il y a un téléphone pour moi. OK je sais que je suis en train de prendre le controle de la place mais de là à recevoir des appels…. C'était le gars qui m'appelait pour confirmer si je voulais toujours faire l'activité. Excellent! Demain je serais dans les montagnes et en Argentine. Je suis heureux comme un pape. Parle moi de ca..il y a pas de limite. 2h plus tard, je recois un autre appel. Je commence à penser que c'est moi qui devrais toujours répondre au téléphone. C'était le même gars pour me dire que les autres personnes avaient annulé. Quoi!…Quoi!…je peux plus y aller! Je le crois pas sti! Comme dans la vraie vie. Tout peut etre canné meme quand tu penses que l'affaire est dans le sac.

Le lendemain je me suis levé tôt et je devais trouver de quoi pour remplir ma journée. Je suis aller en ville à la quête de souvenir pour mes partners mais j'ai rien trouvé de ce que je cherchais. Le dimanche il y a pas grand chose d'ouvert ici. Sur le chemin de retour mon sac à dos n'était pas bien fermé(suprise! suprise!) et mes lunettes de soleil sont tombé par terre. Une dame m'avisa et instinctivement je lui dit « Gracias! »

Sans même que je fasse la traduction dans ma tête au préalable je lui ait dit merci en espagnol. Ça y est! Je suis trilingue. L'heure de la revanche est arrivé. Oû est la femme qui m'a vendu 3 litres de pepsi alors que je voulais 350ml? Je vais lui dire que c est pas ca que je veux. Oû est le fatiguant qui profitait du fait que je comprennais rien pour faire rire sa gang? Je vais lui dire « ta gueule ». Oû est Lili que je lui pousse 2-3 jokes? Vite!Vite! Je dois retourné a Valdivia et dire à ma serveuse que je l'aime…..

Advertisements