Le choc chaud-froid a bien passé! Au moins ça!

Mon manteau…mon esti de manteau. Je dois m'habiller en hiver et c'est la journée la plus chaude du voyage.Je le laisse dans mon backpac. Benji et Marie-Pierre avaient peur que je me sois poussé sans que l'on ait pu se voir une dernière fois. Notre groupe de 4 s'était séparé en 2 durant l'avant-midi. Intelligemment ils attendaient à la réception. Souvent je me suis assis à la réception de l'auberge pour voir qui arrive, qui part et espionner des conversations pour avoir certaines infos sur des choses à faire. Je m'étais trouvé une jobine en faisant ça à Vancouver. Les 2 rimouskois ont encore 2 semaines à passer a Santiago et ils commencent à trouver ça long. Je leur ait dit de ce trouver une mission par jour et ca va passer vite. Ils pensent quand même devancer leur départ. Mon minibus arrive et hop…to the airport.

Je commence a voir chaud et je regrette d'avoir laissé mon manteau dans mon backpack. Trop tard anyway. J'arrive à l'aéroport…Tabarnak je suis partis du mauvais coté. Mon stock est pesant. Je trouve enfin le kiosque de Air Canada…Fuck la ligne est longue. Je me place dans la ligne…Ciboire y a un farmer de l'ontario qui arrête pas de me parler. Je suis redevenus en mode Mtl et je veux faire mes petites affaires. Je fais tout pour ne pas relancer la discutions. Il s'accroche alors à 2 autres québécois qui attendaient dans la ligne. Bon débarras. J'embarque dans l'avion…Criss c'est un film avec Richard Gere….Je veux écouté les nouvelles qui jouent a l'écran….pas moyen mon système  » griche  » trop. J'ai pas beaucoup dormi la veille et donc le voyage a passé vite. Je débarque a Toronto…..Shit! j'ai choisis la ligne la plus slow pour les douanes. J'avais analyser toute la patente et établis une stratégie pour être dans les premiers mais rien de cela marché. Des gens qui sont arrivé longtemps après moi ont passé avant moi. Je suis à la limite pour prendre ma correspondance à temps mais ça va passer….Maudit calisse de ciboire de criss on me fouille. Je dois tout déballé et avec un backpack c'est chiant. Le gars confirme que j'essais pas de fourrer le système…Nom d'une pipe j'ai manqué ma correspondance. vais arriver 1 heure plus tard….Saint-sacrament je suis pogné dans le banc du milieu ce qui n'aurait pas été le cas avec mon autre vol. J'arrive a Montréal et je prend le shuttle bus pour me rendre au terminus et un taxi pour arriver chez moi….Bon! même icitte y savent pas où ils vont et je dois me faire débarqué au bout de la rue….J'arrive chez moi et je cri  » Honey I'm home!!! « …L'écho ce fait toujours entendre…

Advertisements