Bonjour mon amie Lily

C'est bien beau de s'échanger des adresses email mais un moment donné tu as plus rien a dire. Lily de Lima se fout bien de savoir que je suis aller voir « Dukes of hazard ». Je ne parle pas espagnol et elle ne parle ni l'anglais, ni le français. Je passais mes textes dans le google translator et elle faisait de même. Pas trop clair comme conversation. Mais si un jour tu te retrouves dans la ville des voyageurs que tu rencontres c'est bien utile d'avoir le courriel.

Elle a répondu à mon mail ( qui lui disait que je m'en venais a Lima) en me laissant son numéros de cellulaire. Ok Merci beaucoup mais comment tu veux qu'on ce parle au téléphone?

A mon arrivé à Lima, je lui ait réécrit pour lui donner le numéro de téléphone de l`hôtel et de me laisser des messages. « Comme ça, ils pourrons me les traduire ». Je lui avait suggéré de venir avec des amis. Cela risque d'être moins plate pour elle au cas où la communication est trop difficile. Ça me dérange pas moi d'être avec des gens et de ne rien dire. Mettons que je fais ça souvent!

Samedi matin elle avait laissé un message. Elle m'avise qu'elle va me rejoindre à mon hôtel à 4h. Je profite du temps que j'ai pour risquer ma vie 2-3 fois en allant au centre-d'achat et pour inhaler les gaz d'échappements des autos. Je devais faire le plein de Sole(monnaie du pérou). Je longe l'océan…pas moyen d'avoir une vue sur l'océan encore une fois…trop de brouillard :-(.

Le Centro San-Miguel ressemble à ceux qu'on a MTL sauf que….il n'y a pas de toit. Je me suis fais encore prendre. Tu penses entrer en dedans et té dehors! Je remarque que malgré le fait que nous sommes samedi les banques sont ouvertes. Ils ont compris eux! Ce que je n'ai pas « catché » par exemple c'est qu'il y avait des file interminable et pas un chat aux guichets. Va falloir qu'on me l'explique celle-là!

De retour a l'hôtel on me dit qu'il y a un téléphone pour moi.
J'éclaircis ma voix
– Hola!
– Hola Eltobito!
– Euh allo! Lyly!
– una hora a la hostal
– .. .. .. …
– Hola!
– yes oui 12 12 hola! Quatro, Hostal?
– una hora…..
Bon j'ai pas dû dire la bonne réponse, J'essais celle-là à la place
– heu siente? (sept heure je sais pas moi)
– una hora.

una hoa una hora…A veux dire quoi? Ulisons le mot universelle OK pis finissons-en. Sois qu'elle sera là à sept heures ou sois qu'elle sera là dans une heure c-a-d 4h. Elle est arrivé a 5h30. Elle semble toute heureuse de me voir. Je me dis qu'il y pas de quoi à s'exciter . LA fois qu'on s'est vu je faisait plutôt office de spectateurs…quoique j'ai quand même réussi a pousser quelques joke.

J'avais préparé ma phrase d'intro…Qué se peude hacer por las noches? Ce qui veux dire en bon québécois…. »Cé quoi l'programme a swère! ». Je lui fais comprendre que c'est elle le boss….Patron, Patron! que je lui disait.

Après trois tentative, on trouve finalement un bar qui lui convient. Je sort mon dictionnaire et mon Berlitz pis let's go on jase! Ça ressemblais a…je dis une phrase, elle comprend pas, je lui pointe le mot dans le dictionnaire, elle comprend, elle me pointe un question dans le Berlitz. On se fait de geste etc…etc..Ça a duré jusqu'a 1h du matin. On a finit dans un club et à bien y penser me semble qu'à la fin je comprenais très bien ce qu'elle me disait. Plus besoin de dictionnaire…..tsé l'alcool!!

Advertisements