Déstabilisé

Première étape, le test de classement. Euh je peux tu le skipper?…ça me tente pas de me lever a 8h pour me faire dire ce que je sais déjà, c-a-d tu es dans les plus poches.

A part Alain de Sudbury. Moi, Paul le britsh, Andrea et Simone les hollandaises sommes tous dans le niveau débutant. Mary l'américaine, le dernier membre de mon nouveau club sélect, suit des cours privés. Le gros suspense consiste à savoir si je vais être dans le groupe de 8 a midi ou le groupe de 2h30 a 6h30.

Le couperet tombe. Je suis dans le groupe de 2h30 et Andrea sera avec moi. Bon j'ai au moins un buddy avec moi. Les autres de mon niveau c-a-d Paul et Simone sont dans le groupe du matin. Je remarque que ça fais pas l'affaire d'Andrea d'être séparé de Simone. Elle va essayer de changer de classe.

L'heure de mon cours arrive. Andrea n'est pas là. Sa manoeuvre à marché. C'est chien! Mes trois buddys sont dans la même classe. Je suis maintenant comme un chien errant. Je me ramasse avec une américaine qui après 5 minutes de conversation m'avait traiter de communiste et 3 allemand. Communiste…est bonne celle-là! Innocente.

2 des trois allemands de ma classe avisent le prof qu'il ont fait un deal avec 2 filles du matin pour « swiché » de classe. Oh yeah! Mes 2 buddy hollandaises vont être dans ma classe et c'est Paul qui va se ramasser seul avec 4 allemands!

En soirée l'école avait organisé un souper pour les nouveaux. Comme c'était la fête à Simone, nous avions prévu sortir dans un bar en soirée. La veille une question de Paul concernant mes goûts musicaux avait provoqué une autre série de question de la part de Simone concernant les concerts que j'avais vu.

Ha Simone! Avec ses yeux bleue azur, son sourire qui te fais littéralement fondre et ses 6 pieds.. Et Andrea son amie, avec son visage brûlé par le soleil et son accent sexy. Mais ce qui est vraiment le plus craquant ces leur sens de l'humour, leur complicité leur…..arrêtez moi quelqu'un….

Le souper terminer Paul invite le monde à nous suivre. Andrea me demande si j'y vais aussi. Simone, qui était assis a coté de moi, ne me laisse pas le temps de répondre. Elle me touche et dis « Bien oui Eltobito viens avec nous! ». Oh my good! elle m'a touché.

On part donc au bar Ukuku. Quand tu marches dans la plaza le soir tu te fais littéralement envahir par un paquet de gens qui veulent d'attirer dans leur bar. Il te suivent et te donne des coupons rabais. J'avais environs 5 drinks gratuits en poche rendu au bar et je suis probablement celui qui en avait le moins dans le groupe. Andrea prenait tous ce qui passe….sacré Andrea.

On arrive au bar et réclame notre verre gratuit. Je fais remarquer à Mary qu'ils utilisent sûrement de l'eau du robinet. « Moi je bois pas ça ». Tous le monde fais de même et nous commandons de la cerveza.

Le monde est plutôt amorphe et j'essaie de ravivé le groupe un peu. « Reveillez-vous, bouger un peu ». Simone fais quelques pas de danse…Quels pas!. Voyant que ça ne levait pas encore je dis « Voulez vous que je vous fasse mon move magique, Je peux faire le robot aussi. » Je feint de quelques pas de robot à la Frankie P mon ancien collègue. Ma feinte à de l'impact. Mary me demande « Envoye montre le nous ton move! ».
Je refuse en disant que la gang est trop molo et que donc ils ne le méritent pas.

Nous rentrons finalement assez tôt. Simone et Andréa restent dans un édifice à côte de l'École et donc elles ne rentrent pas au même endroit que nous. Juste avant d'entrer Andrea me réclame mon fameux move… Ah Andrea! On se voit demain.

Le lendemain comme prévu, Simone et Andrea se retrouvent dans ma classe. Je les ait tous les 2 deux en face de moi. Simone qui me souris constamment, Andrea qui rit de mes maladresses en espagnol. Les 4 heures passent rapidement. L'américaine à de la misère à nous suivre avec nos niaiseries et tant qu'à Louise l'allemande elle est tellement gêné qu'elle n'ose pas trop réagir. Tant qu'au professeur, il s'est quasiment étouffé quand je lui ait dis en espagnol que je lisais le plus des des revu porno…Mon cerveau m'a lancé un avertissement… »Tu joues avec le feu Eltobito, tout d'un coup que tes 2 femmes pense que c'est vrai »….Mais non cerveau, elles sont trop intelligentes et ont un sens de l'humour incroyable.

Après la classe nous décidons tous d'aller manger ensemble. Andrea et Simone m'ont invité à aller visiter les ruines inca autour de Cusco. « Nous irons là demain avant les cours ». Mon cerveau répondit « C'est où, quand, comment…oui, oui, oui j'y vais ». Ma bouche répondis… »mmmmmouias ça pourrait être pas pire. » Je suis aller acheter mon billet puis j'ai été rejoindre la gang au resto. Seul Paul était absent.

J'entre dans le restaurant. Tous le monde est assis à la table et me regarde. Dès ce moment il se produisit quelque choses d'étrange. Je deviens comme l'attraction du souper. Chaque choses que je fais, chaque chose que je dit provoque des rires. Mes observations, questionnement les font plier en 2. Des fois c'est volontaire et d'autres fois c'est involontaire. La serveuse fais des joke avec moi. Mary arrête pas de dire « You are so funny ». Je suis pas différents des 3 derniers jours me semble. On quitte le resto et décide d'aller boire du vin à l'école. Andrea, Simone venez vous? Oui ok fiouf! Elle sont motivé en plus….criss que je les aime.

Arriver à l'école quelque personnes viennent se joindre à nous pour le vin. L'attention diriger vers moi, qui avait commencer au resto se poursuit. Qu'est ce qui ce passe?? De la façon que le groupe est assis, cela forme un rectangle. Paul et moi sommes aux extrémités.
J'ai l'impression que tous le monde est pendu à mes lêvres. Tous le monde est tourner vers moi et m'écoute.

Je raconte mes voyages que j'ai fais sur le pouce.
Ils sont soit crampé, soit étonné. Je sais pas trop ce qui ce passe. Ils sont autant voyageurs que moi, il y rien d'exceptionnelle dans ce que je dis. Les niaiseries sortent de toutes part. J'apprends à Simone le mot débarbouillette. Elle m'apprend à le dire en hollandais.
Elle m'avait déjà appris à dire le mot « humide ». Il y a un début a tout.

La veille Paul m'avait déstabilisé en me disant « Hé Eltobito t'es ceinture noire!? » Comment il a fait pour savoir ça…C'est pas ecrit dans mon front. Et là je vois Alain. Je comprend qu'il est la source de cette information. Alain avait déduit que j'étais ceinture noire et avait vendu la mèche la veille a Paul. Maintenant le groupe au complet est au courant de l'information et me designe comme leur protecteurs. Je commence à me questionner.

Le surveillant nous avise que Andrea et Simone doivent quitter car elle habitent pas dans le même building que nous. Dommage….Tous s'en vont dans leur chambre sauf moi et Paul. Une autre hollandaise se joint à nous. Elle était en route pour ce coucher quand elle nous a vu dans la salle commune. La discussion à duré un bon 30 minutes. À un certain moment elle nous dit qu'elle ce sent bien ici et que nous sommes cool. « J etais sur le point de me couché..regardez j ai ma brosse à dent j'ai les pantalons détachés. » Paul me regarde et semble comme moi se demander ce que ça veut dire. Paul nous lâche quelques minute plus tard. Nous avons passer la dernière heures à parler de la Hollande, du Canada et de la société en général.

Rendu dans mon lit, j'ai révisé les évènements de la soirée. Suis-je en train de passer de personne à personnage? Suis-je en train de devenir comme les Léopol Lauzon, Pierre Falardeau ou le maire de Huntington. La légende comme Ben m'appelle parfois. Quelqu'un qui donne un show. Martin Ouellet m'a déjà dit « Tu es responsable de l'image que tu projettes. » Ai-je des choix à faire? Je veux pas être un clown..juste quelqu'un qui aime avoir du fun.

Le lendemain Mary, Alain, Andrea et Simone et moi partons pour visité les ruines Inca. Ici les chauffeurs de taxi ne ce cassent pas trop la tête. Nous étions 5 pour entré dans un taxi qui a de la place pour 4 serré. Pas de trouble Alain embarque dans valise.

Le taxi part. il monte et il monte et il monte. Je suis assis en avant et je vois la falaise de près. Moi qui trippe pas hauteurs, je serre la poignée du banc à quelques reprises. On arrive enfin à destination. Fuck je pensais que le malaise de l'altitude était finit. Je dis « C'est tu juste moi qui est étourdis ou quoi »….ha ok je suis pas le seul.

On passe l'avant midi a visité les différents sites à pied. Parfois j'entends Andrea et Simone crier mon nom… regarde ceci, check nos nouveaux chapeaux, prend une photos de nous, je veux me faire poser avec toi….Arrêtez je vais craquer. Pour le retour le groupe c'est séparé en 2. Alain et Mary sur un bord, moi, Andrea et Simone de l-autre. J'ai eu un dîner en tête avec elles….ça commence a devenir indécent. Je vais devoir prendre mes distances…

Advertisements