Eltobito…J’avoue que je suis jaloux!

J'arrive en classe. On repart immédiatement pour le marché. Nous allons nous pratiquer à magasiner en espagnol. Je marche en retrait du groupe. Après un moment Paul me voit et me rejoint.
– Ça va?
– Bah….mal de ventre. Tu es rentré à qu'elle heure?
– 3h…Isabelle 4h y parait

J'étais tellement pas dedans que je ne me suis même pas aperçu que la grande Isabelle(Allemagne) était là.

– Pis les autres? genre….les 2 dutch
– 2h30 me semble. Tu les as vu a matin?
– Non elle partait a 5h30 Am

Je me rappelle alors que Simone, au cours de la soirée, m'avait démontré comment Paul lui avait flatté la main en allant lui parler. Je lui avait fait un « thumbs up » et elle avait répondu par un frisson. Le même qu'elle faisait avant de manger le cuy. On arrive au marché….Boring! Je suis loin d'une toilette qui a de l'allure et je décide donc de quitter le groupe. Je sens que ça s'en vient. J'ai pas le goût de rester là anyway et ça me fait un bon prétexte.

En retournant vers mon hôtel je réalise que ça « urge » pas tant que ça et je décide d'aller faire du net. J'écris mes observations de la veille malgré le fait que je n'ai pas fais celle d'il y a 2-3 jours… »Je la publieras quand même dans le bon ordre ». J'ai le goût de jaser. Je me log sur MSN. Nic et Ben sont fidèles aux postes.

Coolchef : Pis le show?
Psycho : Vraiment bon
Coolchef : Véro a aimé?
Psycho : C'est son groupe fétiche

Au moins ça de bon dans ce debut de journée. Moi et Ben avons à distance réussis à régler l'égarement des billets de Pearl Jam que j avais acheté.

Psycho : Encore malade?
Coolchef : J ai pris ma première pilule mais je ne sens pas l'effet encore. Je suis down.
Psycho : Down à cause de ton ventre ou à cause du départ des filles?
Coolchef : Option 2

C'est moins gênant de dire Option 2 que de dire clairement la phrase.

Coolchef : Je part pour Puno demain. J'y vais avec Mary. Paul sera déjà là aussi.

bla, bla, bla, bla. Je quitte la café internet et retourne en classe pour mon dernier cours à Amauta.

Cerveau:
Té content là t'as parlé à tes chums. Maintenant reprend toi lopette! Depuis que tu es ici tu ne décide de rien, tu suit comme un chien de poche. Soit tigre….rrrrrugit tabarnac! Té une moumoun. Une calisse de mounoune…Prend le lead…prend le criss de lead..espèce de metrosexuel à la con!

Ouin, Ouin! C'est ce que tu veux…tu veux me voir leader…correct check moi bien aller l'encéphale.

J'arrive à l'école. On s'en va tous dans un café discuter en pseudo-espagnol. A part Isabelle et l'américaine les autres parlent plutôt « espanglais ». J'entends les allemands parler qu'ils vont suivre le cours de salsa puis s'acheter du jus à ce saouler. « Ok. Je vais y aller avec vous. On se rencontre où? ». Cerveau : Euh Eltobito…t'es sur les antibiotiques….Veux-tu vraiment que je lead?…laisse moi faire criss! Cerveau : oui monsieur…

Je me rend au point de rencontre, on fait le plein de rhum puis on se rend à l'école pour la salsa. Le prof est pas encore là. Un allemand me demande si je connais tel « drinking game ». Non mais j'en connais un cool. Cerveau: Oui Eltobito…vas-y lead…lead ..lead….

Venez à la table. On s'installe Moi, Isabelle, Christian, Nathalie….coudonc êtes-vous sur que vous êtes allemand? Le seul qui sonne allemand c'est Lasse…… »Lasse c'est un nom suédois ». Lasse est l'allemand perdu que j'avais rencontré à l'aéroport. J'explique le jeu. « Il faut avoir du beat. On fait le beat de We Will Rock You. Chaques personnes à un signe. Celui qui part le beat doit integrer son signe puis le signe d'un de la gang. Celui à qui le signe appartient fait son signe et fait le signe d'un autre. Celui qui perd le beat ou qui ce mélange dans les signes perd et boit. C'est comme au hockey. Tu reçois la passe et tu fais une passe. »

Cerveau : Eltobito c'est des allemands. Il connaissent rien au hockey…..Cerveauuuuu!…Cerveau :ok ok lead, lead.

On commence le jeu. Rapidement tous le monde trippent sur le jeu. Lasse: « Hé j ai appris un jeu Canadien »….Cerveau: Québécois! le grand….québécois!

Le prof arrive. C'est pas le même que la semaine passé. C'est un gars…fuck faut pas que je sois seul encore car je vais danser avec un gars. Comment veux-tu leader en dansant avec un gars?. Les allemands préfèrent continuer le jeu que de suivre le cours. « La gang! Le gars s'est déplacé pour nous, on jouera après ». Cerveau : Go Eltobito tu les as à ta main.

Tous le monde m'écoutent. On pratique les pas individuels. Je suis poche comme à mon habitude. Le prof nous dit de nous placer en groupe. Normalement j'aurais du me ramasser avec Mary car c'est elle qui me connais le plus et Alain n'est plus là. Isabelle me saute dessus….je dis pas non.

Comme je ne suis pas avec le prof, je m'attend à être pas mal poche. C'est pas ça qui arrive du tout. Moi et Isa…on l'a! Le prof trippe sur nous et me montre des moves spéciaux. Des moves pour mettre du style. Je vois dans les yeux d'Isa qu'elle a vraiment du plaisir. A chaque fois que le prof vient nous voir moi et Isa il nous dit… »mes préférés ». Il le dira même a Mary plus tard quand il la verra dans un bar. La classe est finit. Kim ton statue de danseuse est menacé. Je risque de faire un spectacle a noel chez mononcle Richard à ta place!!

« OK on retourne jouer. » D'autres gens embarquent dans le jeu, un allemand de 39 ans, une californienne fan des Kings de L.A. Il y a aussi à coté de moi l'américain fatiguant.

Je décide de faire monter les enchères et me mettant vulnérable. « Si je perd le prochain tour…je danse une toune sur le bar ». Le groupe s'excite….Venez vous-en mes ostie! Je connais le maillons faible de la gang. Le jeu part. On m'attaque en partant et je réplique immédiatement en attaquant l'américain fatiguant. Il est tout fourré…trop facile. Les allemand sont déçu et veulent que je le refasse….Non je dois avoir de quoi en retour.

J'essaie d'être imaginatif. À chaque jour il y a des parades ici. J'ai une idée. « Ok on a tous 2 vies…..celui qui perd dois faire le tour de la plaza en faisant semblant de jouer de la trompette. Ils achètent. Tous ce que je dis, ils l'achetent.

En donnant 2 vie à chaque ça me laisse une chance car ils veulent tous m'avoir. Si je réussis à ne pas perdre le premier jeu ils vont tous attaqué celui qui n'a qu'une seule vie.

La game commence. Lasse, Christian et la californienne m'attaque sans cesse. Je suis arrogant, je met de la moutarde. J'attaque l'allemand de 39 ans. Bang il perd une vie. Comme prévue tous essaient de l'achever après. À cause de moi le gars va faire quelques choses qu'il n'aurait jamais imaginé faire dans sa vie. M'a vous en donner des souvenirs tabarnac!

On cherche un autre enjeu. Il y a quelques suggestions mais rien de bon. J'y vais de la mienne: « Celui qui perd devra faire le robot pendant 5 minutes sur la piste de danse ». Je les aient à ma main. La californienne perd…elle en reviens pas. Je regarde l'heure. Il est près de 10 heures et il faut quitter à cette heure.

Je sais que le jeu est bruyant et le surveillant est bougon. J'use de mon pouvoir car ils ont trop de fun et ce sera dur de les faire partir rapidement. « Ok dernier jeu. Le perdant devra faire semblant de danser un slow mais seul sur la piste de danse ». L'américain fatiguant perd. Quin mon ostie. C'est un téteux qui est dépasser par tout ce qui se passe. Il a arrête pas de me gosser, de me taponner. J'attire souvent ce genre de personne. « Hé Eltobito tu devrais danser sans ton gilet toi aussi »…quossé qui dit la…Il a pas arreté de m'achaler avec ça!

Je force la main au monde. On doit partir. Tous me suivent. Le gardien bougon est content. Il n'a pas eu a faire le bad guy. Dit moi merci le vieux. On se dirige a la plaza pour que l'allemand de 39 ans fasse sa parade. Il est déchaîné. Il en met de la moutarde. Il cours partout. Tous le monde rient aux éclats. Toute une performance. Il à du ce dire…tant qu'à avoir l'air con. Ouvrez le votre sac à histoire je suis en train de vous le remplir.

On va au Mama Africa. Une toune latino joue. Je ramasse Isabelle. On va montrer nos movse de Salsa. On a du style. Je vois dans sa face qu'elle aime ça. On lâche la Salsa.

Des chansons rock commencent. On danse en gang. Julia une autre allemande monte sur le cube. On me réclame sur le cube. Je monte et amène Isabelle. Les 2 se consultent. Je suis le mur de Berlin et j'ai une allemande à l'ouest et une à l'est. Elle veulent faire tomber le mur. Elles commencent à se frotter sur moi. Isabelle me dit « Tu ne peux pas dire que t'aime pas ça ». Le mur est fort comme du rock. Le mur résiste. Elles se consultent encore. Amenez vous, j'ai pas peur!…Je vous attend! Isabelle donne son kodak à quelqu'un. Les 2 m'embrassent en même temps. CLICK!(Regardez la photo ici). Ça marche pas je suis encore debout. Elles abandonnent. La soirée va bon train….Un dutch vient me voir.

– Tu étais en bonne compagnie tantôt.
– Oui en effet.
– J'avoue que je suis jaloux!

Isabelle m'a collé une partie de la soirée et a disparue soudainement. Le mur est resté debout. Je les aient tous mis KO un à un.

Cerveau: Good job Eltobito…..You are back!
Je peux partir de Cusco la tête haute!
En me rendant à mon hotel la chanson Staying Alive joue dans ma tete.

Advertisements