Si tu passes par MTL….

J'ai parlé à une allemande/américaine qui est là depuis 3 mois. Elle est supposé partir à la fin de la semaine mais elle a décidé de ne pas commencer ses études en médecine tout de suite et de rester. Qu'est ce qui se passe avec cette ville?

Il y a presque plus personne que je connais a l'école à part Paul. Il part dans quelques minutes…à pied. Il ne peut prendre de taxi pour aller à l'aéroport car les quelques « traîtres » qui travaillent se font lancer des roches quand ils approchent de l'aéroport. Salut Paul pis si tu passes par MTL….

C'est la première fois depuis 2 semaines que j'ai rien à faire…rien pantoute. Allons sur MSN parler aux fidèles de V7. Ben manque à l'appel mais un irréductible du ICQ fait son apparition sur MSN. Ma suggestion a faites sont chemin jusqu'à cguy et il est maintenant sur le 2 réseaux. J'ai fait une bonne session de clavardages et je suis maintenant à jour en ce qui concerne V7 et mes bons copains de IIT, S+ et HMPE.

Comme j'ai du temps, je vais faire ce que tous font régulièrement ont fait depuis que je suis ici. Je vais faire chier Hollywood. Le jour les bars ici se transforment en cinéma. Ils remplissent leur salle de divans puis diffusent 2 films. Un à 4h et l'autre à 6h. Il est illégal de diffusé publiquement des films sans autorisation. En plus les films sont des bootleg. Ça coûte rien pour assister aux projection sauf qu'il y a comme un deal non-écrit….bois de quoi! Le seul inconvénient est que tu ne sais pas c'est quoi le film qui va jouer. Il y a un choix entre 6-7 films et les gens votent. La majorité l'emporte. J'ai convaincu Mary de voter pour « Wedding Crasher »…on a gagner!

Le lendemain moi et Mary rencontrons Pauline « par hasard » sur la plaza. Comme c'est l'habitude ici les fameuses questions arrivent rapidement…On fait quoi, on mange où, qui, quand, comment. C'est ça que j'aimais des étudiants ici…le concept de rester chez-soi à ne rien faire est inexistant ou presque. Je pense avoir compris pourquoi. Chez soi les gens on leur TV, leur nid douillet et tous est fait pour que tu sois le plus confortable possible dans ton shack. Par conséquent on devient ermite, on ne sait plus ce qui se passe dehors et on se fait des peurs en écoutant CNN.

Ici les étudiants de l'école ont le stricte minimum c-a-d un lit, 4 murs, et une douche..à l'eau chaude pour les plus chanceux. Donc l'inconfort de ta maison te force à aller jouer dehors. Les choses intéressantes ne sont pas dans ton sous-sol mais bien a l'extérieur…avec le monde. Il y a une phrase que mon chum Dessureault m'a rappelé une fois. Les gens ne savent pas qu'ils sont vivants. Dans le film The Doors, Jim Morisson dit « Combien d'entre vous savent qu'ils sont vivants? » Être vivant ce n'est pas seulement pas le métro-boulot-dodo….Il y a un paramètre qui manque et c'est le plus important….je pense. J'ai entendu une pub d'un motivateur du QC à la radio. On entendait un extrait. Le gars dit « Il y en a qui sont mort à 18 ans et on les enterre à 70 ». La plupart des vivants de l'école ici ont entre 19 et 24 ans. Qu'est ce que je fais là avec mes 34.

J'en connais deux en haut de 34 qui savent qu'ils sont vivant. Ce sont mes parents. La dernière fois que je suis aller à VD je les aient vu passer un fin de semaine plus active que beaucoup de gens plus jeunes. Party chez un, reçoit à souper le lendemain, descend à Senneterre pour un festival le surlendemain….ça a pas arrêté. J'ajoute à cette liste mon oncle et ma tante. D'ailleurs ma tante, ma mère, ma soeur et ma cousine se réunissent a MTL en fin de semaine. Je plains les restos qui vont les accueillir….Du rire tu vas en entendre. Ben en a déjà été témoin il y a quelques années.

J'ai passé la soirée avec Pauline, Louise et…Trouble. Comme plusieurs gens de ce type…quand Trouble est dans un groupe plus restreint elle cesse d'essayer d'épater la galerie maladroitement. Ce qui fait qu'on peut passer à l'autre couche. Mary nous a pas suivit car elle partait à 4h am le lendemain. Si jamais tu passes a MTL…Ah oui c est vrai! Nous sommes, moi Alain et Mary, sur le même continent. On pourrais tous converger vers Toronto l'été prochain. Chicago – Toronto ça doit bien ce faire.

Le lendemain je devais aller dîner avec Pauline avant sa classe.

– On se rencontre pour le déjeuner?
– Euh tu veux dire le diner.

A chaque fois qu'on parlait de repas, je lui disait qu'elle n'avait pas les bon termes. De son coté elle était scandalisé que nous utilisions le terme souper. « C'est pour le vieux ça! ». Donc nous sommes allé….manger, puis nous sommes allé faire de la terrasse, puis aller voir un film, puis aller boire du vin. Finalement elle a séché sa classe. Dieu que j'ai mauvaise influence. Je la quitte vers 7h15….Si jamais tu passe a MTL ou si je vais a Paris….

Avec les hollandaises j'avais été moins précis côté géographie. Je leur avaient écrit « Si jamais vous êtes dans un un rayon de 500km de MTL faites le moi savoir. Je ferais le trajet pour prendre une bière avec vous ». Quoi? 500 km c'est MTL-VD, MTL-Toronto, MTL-NY.

Mon départ pour La Paz est à 22h. Je suis supposé de transférer de bus à Puno et d'arriver à 14h à La Paz. Je me suis fait fourrer. Pour commencer mon bus était supposé être cama. Il était semi-cama. Ça veut dire que les bancs ne se penchent qu'à moitié au lieu de faire un lit(cama veut dire lit en espagnol). Ensuite rendu sur le côté de la Bolivie on a transféré dans un bus à moitié décrissé. Les bagages était sur le toit. Pas de toilette, on étaient tassé comme des sardines. On a du prendre un traversier et comme la chaloupe ne devait pas supporter les poids de gens dans le bus car la traversée à du ce faire séparément. Je regardait le bus de mon bateau en me disant…..si ça coule ou chavire je suis dans la marde. J'ai plus rien. Finalement on est arrivé à La Paz 4 h plus tard que ce qui était supposé. J'ai vraiment de la misère avec les bus…le pire c'est que c'est juste le début.

Advertisements