100! Cela en fait du blabla…

La ville de Calama ressemble en tout point à une ville nord-américaine. À part la langue j'ai pas l'impression d' être bien loin de chez moi. Quand je pensais à mon voyage couché dans mon lit en train d'écouter Jacques Fabi à CKAC je me voyais dans de petits villages. Ça n'a pas vraiment été le cas à date. Mon séjour à Calama à été sans histoire. Si Kim était là je lui dirait ce que je lui ait dis souvent quand nous étions sur la côte ouest « Aujourd'hui j'ai vraiment rien à dire qui intéresserait les gens. »

Mon buddy de frisbee m'a dit dans un email « juste acheter de la gomme semble extravagant ». C'est pas l'achat du paquet de gomme qui est extravagant c'est de la façon de voir les choses. J'ai dû développer un sens pour ça. Bien que plusieurs ont de la misère à le croire dans bien des cas je suis reconnus comme quelqu'un qui ne parle pas beaucoup ou quelqu'un qui comme cguy m'a fait remarquer met un une distance, un mur entre moi et les autres.

Longtemps dans ma vie j'ai été assis dans mon coin à ne rien dire. Je le fais encore dans certaines situations. J'attends la place qui me reviens et qui me va. À chaque nouvel environnement j'attends pour cet place. Je suis une éponge. J'ai besoin du jus pour être efficace et il faut que tu me l'amènes car je suis trop gêné pour aller le chercher. Jamais je vais m'imposer. C'est pour ça que des fois on me dit « Voyons Eltobito tu jases pas beaucoup ». Parfois c'est parce que il de qui fitte pas ou que je vois pas. Quand j'accepte de prendre la place que l'on m'offre je deviens celui qui fait voler son soulier dans les néon chez V7, qui veux amener ça gang à la lutte ou celui qui ramasse des ados et les amènent à l'arcade. Comment me faire prendre la place…c'est compliquer . Ça peux ce faire instantanément où ça peux jamais arriver. C'est cegep que je suis sortis de ma coquille. Mon chum Eric Tremblay qui était plutôt une connaissance à l'époque est apparus. Contrairement à mes autres chums que je connaissaient depuis l'enfance lui est arrivé, un an plus vieux que moi, a l'aise en public,tous le monde le trouve drôle et le fun au IGA (mon ancienne job), il est buddy avec les boss et il était pas lier au Karaté…etc,etc..Il y avait rien qui pouvait faire que ce gars s'intéresse a moi a part le fais que je sois potentiellement pseudo cool. J'ai même vomis sur le tapis dans un party chez sa blonde et je le connaissait pas pantoutes.

Heille Eltobito on va faire ça!, Eltobito viens icitte!, Viens travailler dans mon département…À chaque fois je regardais autour pour voir si c'était vraiment à moi qu'il parlait. Il m'a offert une place qui me convenais à merveille et il m'a donné l'occasion de devenir ce que je voulais être secrètement. J'ai jamais compris pourquoi ce gars a soudainement pris intérêt envers moi et probablement qu'il n'est pas conscient de ce qui m'a apporté.

Ce qui ne veut pas dire que de rester assis a ne rien dire fut et soit pénible. Ça été bénifique quand tu tiens ta langue tu réfléchis plus. Jusqu'à un certains niveau ça me dérange pas d'être là à rien dire. Pendant mes années de silence(un des 4 icônes du blog en haut) je pense que j'ai développé un autre sens. Quand tu parles pas tu regardes. Pour pas m'emmerder je me suis pratiquer sans le vouloir à voir les choses sous différents angles et a dialogué avec moi-meme.

Que je suis seul ou que je suis retiré dans un coin j'absorbe l'ambiance et chaque détail deviens important.
En groupe je suis moins comme ça…trop occupé a dire des niaiserie! Ce qui ne rentre pas dans ma logique personnel produit un paquet de question dans ma tête et de dialogue. Des histoires apparaissent dans ma tête et un rien peux devenir un évènement. Si je vais acheter de la gomme et que par hasard une fille de 24 ans achète une grosse bière….wo les moteurs! C'est quoi l'affaire. On est un lundi. Une grosse bière…elle a pas d'argent pour un six pack? Qui a 24 ans achète UNE grosse bière. Une fille en plus! Donc elle est seule. Une fille de 24 ans qui prend la peine d'aller au dépanneur un lundi acheter UNE bière c'est pas régulier. Un bouteille de vin ok..un cooler ça passe mais une GROSSE BIERE. Elle va faire quoi exactement chez elle…etc,etc,etc…

Ce qui est plate là-dedans c'est que des fois j'ai l'air d'avoir la réponse à tout. C'est que j'ai probablement eu déjà cette discussion avec moi-meme. Je me suis obstiné, et j'ai réglé les différents…Donc si tu veux me faire changer d'avis tu a besoins d'amener des arguments que j'ai pas penser car quand je m'obstine avec moi-meme j'essaie de voir toutes les possibilités, je cherche mes propres contradictions et je justifie mes actes. Et surtout j'essaie de pas juger l'acte..juste de comprendre pourquoi ça arrive à ce moment là dans ces circonstances là. Un humain est trop complexe pour le juger sur 2 – 3 paramètres seulement en plus ça donne absolument rien cela nui même.

Ainsi donc au plus profond de moi-même je savais que j'étais capable d'écrire des bonnes histoires sans même en avoir écrite ou presque. 2 cours de scénarisation à l'université avait confirmé ma théorie…Bon dialogue Eltobito! 2 autres textes ont aussi renforcé ma théorie. Un article sur le sport à l'université et un texte dans l'intranet de Netgraphe sur l'année que j'avais passer à la cie. « Ça venait du coeur » m'a dit la belle Karine. C'est ça!….enlève le mur(celui que cguy t'a parlé 2-3 ans plus tard) pis tu embarques le monde. En plus ton obsession pour faire sortir le comique de la situation te sert bien.

Un doute persiste. Comme les gens me connaissent avec ce mur…quand tu l'enlèves dans tes textes il y a un effet de surprise. Celui qui te connais pas peut être plutôt froid a ce que tu dit. C'est comme quand j'avais fais un lipsync à 13 ans sur une toune de Def Leppard….C'est sûr qu'on a gagné. Il y a personne dans l'école de karaté qui auraient imaginé que je puisse faire ça un jour…moi le premier. On a dû me convaincre pendant des jours à le faire(en plus j'étais le lead singer du groupe…toute ou pantoute comme on dis). Ma soeur elle en faisait un aux 10 minutes. Quand même qu'elle aurait fait la performance de sa vie le seul fait que moi je monte sur un stage me faisait déclarer gagnant.

Comment voir si je suis vraiment capable d'écrire des choses que les gens aiment? Comment subtilement les amener à lire mes affaires sans avoir l'air téteux. Tiens je pars sur le pouce bientôt. Je sais que ça intrigue/inquiète mes connaissances que je fasse ça. Je vais combiner la technologie V7 et l'écriture en faisant un journal web. Ça me sert d'excuse pour les inviter à aller voir ce qui m'arrive et moi je profite de l'occasion pour tester si je suis vraiment capable d'écrire des affaires pas pires ou si je me pète des cartoons dans ma tête.

Ça à l'air à marcher. Le plus important c'est que 2 personnes que je connaissait plus ou moins à l'époque ont vraiment aimé ça…Vero et JF. C'est peut-être de la luck. Je vais aller au Chili et faire la même chose. L'effet de surprise sera disparu et je vais voir si j'ai encore du jus….Criss ça va bien mais c'est des gens qui me connaissent….C'est pas assez. De plus j'ai pas vraiment eu de feedback des gens de mon équipe de frisbee. Ça regarde pas bien. Eux ils me connaissent moins et ils semblent que j'ai pas réussi à les accrocher. À part le jeunot de l'équipe….bonne surprise.

Bon j'ai plus de job et quelques mois en avant de moi. Je part en vacances avec Kim et repart ensuite pour 1 mois et demi. Finit le gossage subtile. Je dois élargir les lecteurs. Faut que je sache. Tu sais que tu peux être drôle car tu es allé faire des auditions pour Juste pour rire et les 3 juges étaient plié en 2. Quoique il riaient peut-etre parce que tu savais pas ton texte à moitié et que ton acting était pourris…..C'est sûr! J'avais seulement l'expérience d'un phrase dans une pièce de théatre en 2eme année. « Merci pour cette belle cravate ». Dire que j'allais pratiquer à tous le jour pour cette phrase qui était complètement à la fin. J'aurais voulu être dans le spectacle de gradu mais…pas assez tiger pour prendre ma place….je regardais Dessureault et Fortin jalousement.

Donc comme je disait…Finit le gossage subtile…J'envoie un mail à mes 2 équipes et quelques outsiders en leur disant…SVP lisez seulement 2 textes et si vous trouver ça plate ne mettez pas le blog dans vos favoris mais si vous aimer ça…commentez…pour que je sache que vous lisez.

Merde il y a pas de beaucoup de commentaires sur le blog. Mais il y a quand même quelques personnes dont l'avis m'intéressait beaucoup qui semblent embarquer. En plus je sais que le monde a pas juste ça à faire..lire mes niaiseries. Même Kim dont je suis sûr qu'elle aime ça a rien lu sur mon journal du Chili…Imagine les autres.

Je reviens à MTL pour 2-3 jours. Je vais à ma game de frissbee. Heille Eltobito on est aller voir tes affaires c'est le fun!…Je lit ça à tous les jours! Ouais j'entends parler de ça, je veux voir ça moi aussi. Fuck ça marche! Même Céline qui est de France et qui me connait moins que les autres aime ça…Ok arrêtez vous aller me faire imaginer des choses.

Ok c'est bien beau mais là je pars un mois et demi…je vais manquer de jus où commencer à me répéter. J'ai toujours peur d'avoir plus rien à conter.

Bon qu'est ce que je vais écrire aujourd'hui. Par réflexe de programmeur je regarde le URL et je réalise que je suis rendu au ID 100…ce qui veut dire que ça fait plus au moins 100 textes que je fais….pas pire…Comme j'ai dit souvent chez V7…c'est quoi la prochaine étape?

N.B Par souci de précision je suis aller voir dans la BD et ca fait 84….J'ai été trop vite sur la gachette.

Advertisements