Premier soir en Argentine et dernier pays.

C'est le même principe qu'à Montréal. Je suis incapable de retrouver le café internet où je suis aller, je pars toujours dans la mauvaise direction….c'est en rectanglle. Allume! Pour piquer un expression à ma mère « orgie que j'fais dur »…Orgie? Elle a pris ça où cette expression là? Il y a aussi « Bordel à bras »..à bras? C'est un party de masturbation? Anyway ça sert a rien de poser ces questions là après 30ans d'utilisation. Faut les prendre comme elles sont!

J'entre dans un bar. C'est rempli de bonhomme. J'en fais un autre même affaire…un autre…criss c'est quoi la patente? Bon OK! Si c'est comme ça je vais aller dans un café….voir journal du Chili…oups il est désactive temporairement. Pour faire une histoire courte, ces cafés sont des endroits où les serveuses portent des tenus légère.

En entrant une serveuse me saute dessus. Ya tu de la bière icitte? Je veux rien savoir du café! Comme mon espagnol est de base j'ai plutôt dit…Cerveza? Maintenant que je connais minimalement l'espagnol je peux confirmer ce que plusieurs m'ont dit. Les chiliens ont un accent terrible. C'est les québécois du monde francophone. La serveuse me demande si je veux lui payer un café. Je me dis que ça doit marcher comme ça et je dis oui. Ma bière coûte 1000 et son café 4000. Coudonc il y a quoi dans son café? En plus je réalise que j'ai 11000 dans les poches au lieux de 20000. J'en perd mon latin avec les différentes devise que j'utilise depuis le début.

Je jase un peu avec la fille. Elle me dit que je peux aller choisir des chansons dans le jukebox pour 200 pesos. J'aime ça les jukebox. C'est comme toi qui prend le controle du bar. Je me dis que je vais y aller plus tard. La fille s'assis sur mes genoux. Comme je suis raide comme une barre et que j'embarque pas dans la game rapidement elle me laisse la paix pour d'autres personnes qui semblent plus habitué à ces affaires là. Allons mettre une chanson. Une autre fille viens me voir et réclame que je choisisse une toune de Cindy Lauper….Té tu malade! Voir si je vais payer pour une toune de Cindy Lauper. Mon 200 pesos me donne le droit d'être le boss du bar pour les 5 prochaines minutes. Sacre moi la paix et laisse moi choisir. Elle reste là. Elle voit que j'arrête sur le disque de Duran Duran. « Mets Ordinary World ». Bon pas moyen de la faire décrisser…Ok c'est un bon compromis.

Seul dans un bar ça me prend de la bonne musique. Après un paquet de toune latino j'en peux plus et je décide d'aller en mettre une autre. Je regarde autour…OK la fatigante est occupé. Je vais pouvoir browser en paix. Envoye mon Bob joue moi Like a Rolling Stone! C'est de circonstance en plus.

Mon bus pour Salta part à 8h le matin. Je me lève à 7h. À 7h25 je suis prêt à prendre un taxi pour me rendre à l'autobus. Fuck les taxis sont tous plein. 7h30. C'est vrai ici même s'il y a du monde dans le taxi ils arrêtent pour te prendre quand même. Je fais signe à un taxi. Il arrête. Je vais au Mall prendre le bus. Bla bla bla bla…il semble qu'il ne s'en va pas là. 7h35. Je dois être là à 7h45. J'en arrête un autre…Blablabla 11 blablabla 21. Ça à l'air qu'ils ont des trajets fixe. Oui je vois une pancarte Taxi Collectivo. Ça doit être ca que j'arrete depuis tantôt. 7h43. Comment faire pour savoir lequel prendre?….peut-être que les chiffres qu'il a dit ont rapport. Il en passe un. Je regarde le dome…21. Je l'arrête. Ça marche. Je pense qu'il a compris que je vais au Mall. Il y a 3 personnes dans le taxi. Le gars ouvre la valise pour mes sacs. Il y a des backpack déjà dans la valise. Ok tout concorde. Les autres passager sont des backpackers et ils vont sûrement à Salta aussi.

J'embarque dans le bus à 7h50. Le bus arrête à San Pedro d'Atacama…avoir su j'aurais resté là et pris le bus de là. L'allemand que j'ai vu Uyuni et à San Pedro embarque… »Hi! ..Again ». De plus il y a cet américain(asiatique, 40 ans, opticien) qui restait à la même place que moi à San Pedro. Les voyageurs ce suivent. 14 heures, 3 films et 20 videoclip plus tard je suis à Salta.

Mon maudit sac est le dernier à sortir de la soute. Je prend mon stock et par hasard je vois un gars avec un t-shirt de l'hôtel où j'avais réservé. Il est là pour recruter des clients. Parfait ça va être simple pour me rendre là. L'américain me suit. Arrivé à l'hôtel le gars de la réception nous dit « Venez avec nous à soir on sort à minuit ». Il perd pas de temps ici..Correct je vais y aller! Je dois aller chercher de l'argent d'argentine avant. Je regarde l'heure..ok j'ai le temps. Je marche dans la ville….vraiment cool comme ville. Je suis surpris. Un taxi arrête. Un gars sort du taxi. « Hé Salut le grand »…c'est l'allemand…coudonc j'ai tu un traceur sur moi? Il se cherche une place à coucher. On jase un peu puis je poursuis mon chemin. Je trouve un guichet. Tout est en espagnol sauf que c'est pas les même termes auxquels je suis habitué. Je choisis une option au hasard….ça marche pas…une autre…voyons!…une autre..Bon enfin!. Je retrourne à l'auberge. Il est 11h55. Ils sont tous parti. Merde! Le gars de la réception m'explique où il sont et m'appelle un taxi.

Après avoir tourner en rond pendant un bout je trouve finalement la place. J'aime vraiment cette ville. Il y a de la vie. J'entre dans le bar….bonne musique. Je vois l'américain. Je me colle dessus. Tu vas être mon buddy à soir. Il est avec un espagnol. Je regarde les gens dans le bar.

Quand je suis aller au Chili en mars les chillien me disaient… »Les femmes en Argentine sont belles et en plus ça coûte pas cher ». Mon pichet m'a coute 3$, mon taxi 1$ et les femmes…Oh my good. Je suis sur l'ile du plaisir dans le 12 travaux d'Astérix. Elles ont toutes les cheveux noirs, il y en a partout. Dans un coin elle sont 6 assisent ensembles. C'est sûr qu'elles attendaient mon arrivé. L'américain, qui était à Cusco probablement en même temps que moi, me dit fièrement…. »Ouias j'ai été chanceux à Cusco »…chanceux dans le sens de j'ai couché avec une fille. Bravo félicitation!…Pourquoi il me dit ça?…. J'ai été chanceux?…Il considère cela de la chance. C'est quoi un don du ciel? T'as tu vraiment 40 ans?

L'américain et l'espagnol sont assis à une table avec 2 filles. Merde je suis seul planté debout. Pas grave la musique est bonne. Tiens il y a une place à côté des 6 filles et elle est près dans la table où sont assis mes 2 buddy du soir. Je m'installe. J'ai l'air plutôt perdu. Je suis pas dans la gang des six et je suis mal placé pour avoir l'air de faire partis du groupe de 4 d'à coté(buddy + 2 filles). De toutes façon les 2 gars sont trop occupé à cruiser les 2 filles.

Pas grave la musique est bonne. J'essaie de voir qui est touriste et qui est local. Belle fille au cheveux noir….oh oui local!…..gars avec un chandail de laine avec un lama..touriste….gars en t-shirt…touriste……gars avec une casquette sur la tête….c'est moi ça..touriste….fille qui dansent en énervé..touriste…filles qui gosse avec son cellulaire..local. Mes six voisines quittent le bar…elles sont remplacé par 2 autres..qui gosse avec leur cell. Ça trip SMS en Amérique du sud.

Probablement parce qu'elle trouvait que je faisait pitié assis seul, la fille qui parlait avec l'américain s'intéresse à moi. Elle me pose 2-3 questions et finalement je décide de changer de place car nous devions nous parler par dessus un mur pis…enteka c'était bien compliqué. L'américain ce fait larguer…héhé c'est mon tour d'avoir des amis…désolé j'ai rien fais moi. L'américain dort sur sa chaise.

On change de bar. On reste là jusqu'a 4h. Les deux filles sont pretent à partir. La fille qui se faisait cruiser par l'espagnol me dit bye et à demain…à demain? Oui on viens ici demain à minuit…OK debord. On réveille l'américain puis on va se coucher nous aussi.

Le lendemain je me lève vers 10 heures…..fuck non. On est une heure plus tard ici. C'est pour ça que tous le monde était partis sans moi…j'étais 1 heure en retard. Ça veut dire que je suis partis du bar a 5h. Ça ferme à qu'elle heure icitte.

Je vais en ville et j'essaie de trouver un resto. Après avoir cherché pendant une heure je fais finalement mon choix. Le serveur viens me voir et me dit de quoi que je ne comprend pas trop…ça doit pas être important. Il me demande ce que je veux boire…Pepsi. Je regarde le menu. J'ai le goût d'une lasagne…une bonne lasagne.

Le serveur tarde à venir me voir. Je lui fais signe. Il bifurque vers la cuisine et m'amène une assiette…un rôti. Quoi j'ai même pas commander! J'ai pas dit un traitre de mot sauf Coca-Cola. Je suis frustré. Je veux rien savoir du rôtis. En plus il y a un oeuf miroir sur le dessus…Ça me fait VRAIMENT chier. Je refais le fil des évenements. Ok je suis arriver..ce qu'il m'a baragouiner devait être je te suggère du roti degueux et ma face de gars qui comprenais rien à du accepter la suggestion. Ça me fait trop chier je veux même pas goûter à la viande. Je mange les patates et demande la facture. En voyant mon assiette le serveur me dit « Qué passa? » Va donc…innocent!

Advertisements