Attention Eltobito is back!

Je vais aller coucher à la place que je connais, rencontrer le staff que je connais, aller aux bars que je connais, aux restos et au centre-ville que je connais et mon bus va me débarquer au terminus que je connais. Et si j'ai assez de guts je vais apeller le gars que je connais….Rodrigo! (lisez journal du Chile de mars 2005 ici)

Ya pas moyen que tout soit parfait. J'ai des pesos chiliens sur moi et du ca$h US. Je ne veux pas me faire du mauvais sang comme quand j'ai passer les 2 dernières frontières. Petit pépin…je suis serré en pesos Argentin. C'est un art de gérer les devises. J'ai fait une erreur de calcul à Calama. Je pensais que ma chambre coûterais 10$ et elle en coûtait 40$. Conversion sur le mauvais bord.

J'ai juste assez de $$$ argentin pour payer le taxi et m'acheter de l'eau. Tellement juste que j'aurais même pas de monnaie d'argentine pour Pascal Allain. À San Pedro j'avais trop de Bolivianos(j'ai pu m'en d�barasser là) et ici je suis juste, juste, juste…Au moins je sais que dans le bus le stress coté $$$ d'argentine me fatiguera plus car je ne sortirais du bus que 16 heures plus tard au Chili.

Encore pour me faire chier je suis assis le premier banc en avant et je vois plus ou moins la télé….C'est bizarre. La seule fois que je n'ai pas eu le banc en avant c'est quand Isis a acheté les billets pour Buenos Aires. Ils doivent se dire….Tien un ti-coune de touriste…sacrons le en avant. Il va passer le voyage à essayer de voir la route au travers la vitre sale de milliers de mouches écrasées….Du jus jaune il y en a en masse!

Il y a un processus ici qui est mélangeant. Des vendeurs itinérants te mettent leur produits dans les mains et sacrent leur camp. Tu te dis…cool une cochonnerie gratuite! Puis le vendeur refais surface. Si tu veux pas le produit tu lui redonnes. Je me suis quasiment fait prendre dans le bus. Je connais le pattern mais là je pensais que c'était des samples de chocolat officiel…hummm du chocolat….le gars en donne à mes 2 voisins sauf a moi. J'étais fru un peu. J'essayais d'attirer l'attention du gars pour qu'il me donne mon sample. Il a rien entendu. Mon voisin trouvais que je faisait pitié et ma offert sa boîte. J'ai eu mon réflexe dont je ne connais pas l'utilité…je dis non toujours une première fois. Une chance car j'aurais dévoré la boite d'une traite et j'aurais été poigné à acheté la boite…C'est parce que j'ai plus de pesos argentin monsieur!…amex ca fait tu?

J'arrive à Santiago. La confiance règne. Tassez-vous je sais comment ça marche ici. Envoye donne moi mon sac, toi le taxi…calle cienfugos….toi le transporteur de bagages, désole j'ai pas de change! J'arrive à l'auberge. Merde c'est pas le même gars que l'autre fois…je pourrais pas voir s'il me reconnais! Envoye criss, je veux une chambre…la 203B serait le best…OK la 204 ça fait. Tiens mon lavage!…oui! je sais que ce sera pour demain….Tiens mon 300 pesos pour le net! Carlo travaille tu a soir?….Bon j'ai faim….au restaurant chinois osti….oups j'ai tu dis chinois?…je tombe par terre en position du foetus et fait des convulsions.

Après avoir bouffé je retourne à l'hôtel et book un voyage au mont Aconcagua….Je vais devoir repasser la frontière….Je suis pas mal tanné des frontières mais ce mont je veux le voir depuis le mois de mars.

Plus tard en soirée mon chandail des cow-boys fringants a encore une fois intrigué les gens…un brésilien me demande… »Tu es français? »…Québécois sacrament d'ostie! Pis toé Robert?… »Brésilien. On est 15 ici. Nous sommes venus avec l'université et l'an prochain on va à Montréal au HEC ». Bon intéressant. « Tu veux venir avec nous? On va dans un bar »

Ok. Je me retrouve avec 14 brésiliens. Est-ce que je devrais leur demandé de parlé en anglais pour que je comprenne ce qui ce passe? 2 personnes dans le groupe parlent français. Je décide d'interpellé le groupe au complet « Êtes-vous fans de soccer »…D'un seul trait j'ai entendu 15 YEs! « Apprenez moi à compté en portugais »…Tous me disent les chiffres en même temps et exigent que je les répète immédiatement après. Visiblement ils aiment ça. Il me demande ensuite de leur apprendre à compter en français. Les 15 répètent mes paroles en même temps. Ma voisine me demande si ça parle anglais à Montréal. « Tu peux vivre exclusivement en Anglais à Montréal mais apprenez un peu de français…faites un petit effort et les gens vont vous aimer…quelqu'un qui fait un tout petit effort pour parlé français rend attire la sympatie! » Vous avez pas remarqué votre réaction quand j'ai demandé comment on compte en portuguais.

« C'est quoi le sport populaire à MTL? » Hockey all the way…Le Canadien de MTL est une religion et une équipe légendaire…24 championnats…seul les Yankees ont fait mieux et la 2eme équipe de hockey a avoir le plus de championnat en a 12 je pense. Je les ait accroché!

Est-ce que la ligue de soccer du brésil est de haut calibre? « Heu l'affaire c'est que les 650 meilleurs joueur du brésil sont en europe »…650!! On peux appeler ça une puissance!

« Hé on joue au soccer contre des chiliens vendredi…Il nous manque un joueur..joue avec nous ». Ok vous avez bu trop de pisco. Êtes vous malade!….je suis canadien…CANADIEN!….On est poche en criss! Le meilleur joueur de l'impact doit même pas arriver à la cheville d'un jeune de 10 ans. Je peux pas jouer avec vous. « Non, non, non viens ca va être le fun »…Mets-en. J'entend les chiliens…Vise le trou..le gros noir là-bas!…Je pense que tu sais vraiment pas dans quoi tu t'embarques.Prenez une des filles. Une filles me dit « Il veulent rien savoir de jouer avec des filles. Ils veulent toi! »….Ils devraient aussi rien vouloir savoir de jouer avec des Canadiens! Je rentre vers minuit. Je me pointe la face au travers le grillage….Je vois que le préposé me dévisage…Bien oui Carlo! I'm Back!!

Le lendemain direction Aconcagua. J'avais passé en face la veille mais je désirait faire un peu d'hiking. En voyant toutes ses montagnes je sens que le snowboard approche!

Advertisements