Y fait frette en crime!

Focus. Il y tellement de patente dans ce marché c'est sûr que je vais trouver quelques choses qui m'inspire.
Non il y a pas moyen de trouver rien.

C'est le temps de quitter pour l'aéroport. J'aurais pensé être down mais non. C'est comme si je changeait de ville. Une de plus qui se rajoute a la dizaine que j'ai visité. Au lieu de faire venir une mini-van à l'hôtel, je vais marcher jusqu'au shuttle bus situé pas loin. Ma sacoche de fif en bandoulière, mon backpack sur le dos, mon sac à dos récemment acheté et presque vide à l'avant et le sac de ma machine à dormir sur le bras gauche.

Une dernière marche de backpacker. Je me permet depuis mon arrivé en Argentine de marcher avec mon lecteur mp3 sur les oreilles. Je ne sens pas le besoins d'être aussi attentif sur ce qui ce passe autour de moi. Au cours des 2 derniers jours je suis aller faire le plein de mp3…du Loco locass et du Cowboys fringants. Je me met à penser au Pérou et j'ai l'impression que ça fait très longtemps que je suis allé là. Pourtant ça fait pas moins de 45 jours. Ça veut dire quoi ça? Probablement que les souvenirs ne sont pas lié au facteurs temps mais aux facteurs quantité. Quand tu es actifs le temps passe vite. Heureusement j'ai un journal et des photos.

J'arrive au bus. Je pensais que j'aurais hésité à monter dedans….non pas du tout.
J'arrive à l'aéroport. Il y a une bonne file d'attente. Bizarrement il y 2 gars de la cie aérienne qui fouillent les voyageurs. Un à gauche et un à droite. Ils ne ralentissent pas la file car les autres peuvent passer à l'enregistrement pendant les fouilles. Tout est une question de timing. Il faut pas que tu te retrouve le premier de la file en même temps qu'un gars finisse une fouille car ce sera toi le prochain. Je veux pas me faire fouiller….mon paquetage counter est a 0 et il est pas question que je fasse de l'overtime.

La 2eme personne est avant de moi ce fait interpellé par le gars de droite. Criss qu'il a l'air arrogant(le voyageur)! Envoye ouvre ta valises. Bon! Ça regarde pas bien pour moi. Il faut que l'autre fouille ce termine immédiatement car je vais devoir ouvrir mon backpack. Parfait! le gars de gauche apparaît. C'est le gars en avant de moi qui ce fait prendre….fuck il a tellement pas de bagage que le gars décide de ne pas le fouillé. Je suis fait….c'est moi qui s'y colle. Le gars voit mon passeport canadien…..  » Ha Canada…ok c'est beau!  » Excellent! Oups le gars de droite apparaît. J'espère qu'il pense comme l'autre….Non pas du tout. Tellement pas qu'il fouille les gars qui avait presque pas de bagage. Yes sir! Pas besoin d'ouvrir mes sacs. Est-ce que ma malchance tourne. Je suis toujours à me faire fouiller et a prendre la file la plus lentes aux douanes.

Je monte dans l'avion. Décollage counter=2. Je déteste les décollages. Tout ce passe bien sauf…à 4h am en plein vol. J'entends comme un baisse de révolution des moteurs et l'avion visiblement descend. Je regarde ma montre…Il est 4h et on est supposer arriver à 6h15 à Atlanta. Mon voisin de siège regarde sa montre lui aussi….visiblement lui aussi commence à avoir des doutes. Observons les hôtesses de l'air. Tout a l'air calme. Pas d'activité inhabituelle. Après 20 minutes d'observation j'en viens à la conclusion que nous devions changer de couloir aérien et que c'est pour ça que nous avons descendu. Je me trouve peureux mais je me dit qu'il y a au moins une autre personne qui a pensé comme moi…c'est à dire…Merde un atterrissage d'urgence.

On arrive à Atlanta rigth on time….Ça va bien. Je passe les douanes américaines comme un cochon couvert de graisse qui se sauve de ses poursuivants. Mon avion pour Mtl est a 9h. Je me trouve une place à déjeuné, passe prêt d'acheter une carte postal de George Bush et me rend à la porte de départ. Décollage counter=1. L'avion est à temps et elle est presque vide. Je suis impressionner. Tout est sous contrôle. Mon chum Ben aura pas à m'attendre trop longtemps à l'aéroport. Décollage sans problème. Fini les décollages!

J'arrive à Mtl. La file aux douanes est longues mais je suis aussi chanceux qu'à Atlanta. C'est à dire qu'ils ouvrent quelques guichets de plus et je passe rapidement. Je donne ma carte d'entré à la douanière.

Tu déclares 50$ de bébelles…C'est quoi?
Une tuque, une casquette et 2 gilets!
N.B : En abitibi on dit gilet a MTL chandail et en France un pull. J'ai utilisé le terme chandail avec Pauline de France un fois et elle a rit de moi. Je reveins donc avec le terme gilet. Je suis abitibien merde!
En fait c'est loin d'être 50$. Ca tourne plus autour du 20$.

Tu as de la famille là-bas?
Non
Tu voyages seul
euh…oui j'ai pas d'amis

Elle écrit un code sur ma carte. Ça regarde pas bien. Le code sert à dire au prochain contrôleur fouille le ou fouille le pas. Le fait que je voyage seul est pas winner pour moi question fouille. Je passe chercher mes bagages. Le maudit carouselle  » Carouselle  » pas et je dois faire le tour 3 fois pour trouver mes sacs. Plus qu'un contrôle. Numéro 1! On ne me fouille pas. Me voilà officiellement au Canada. Il est midi et quart. Ben devrais en principe arrivé à 12h35 c-a-d 1 heure après l'arrivé prévue de mon avion. Je longe le couloir. Il y a quelques personnes qui affichent de cartes avec des noms.

C'est là que la réalité me frappe en pleine face. Durant 1 mois et demi j'ai prit connaisance d'aucunes nouvelles. Ça fait 4 pas que je fais au Québec et que vois-je? Une femme qui attend un passager qui ce nomme Dr….chose. L'affiche est aux couleurs de….Star Académie…Ça me sacre à terre.

Ça m'a tellement déstabilisé que j'ai pas vu Ben qui m'attendait. Moi je vais dehors comme prévue et je l'attend. Y fait frette en maudit. C'est quoi l'affaire. Le vent est fort et je dois mettre ma tuque.

Après une heure d'attente moi et Ben nous nous sommes croisé par hasard. On sort du stationnement..première chose que je vois…Une immense affiche de Céline Dion. C'est quoi l'affaire vous me montrez ce qui me tape le plus en partant….Quin tu as voulus rien savoir de nous autres…payes maintenant!

J'ai un horaire chargé. Je vais manger avec Ben, je vais chez moi chercher mes affaires de frisbee, je joue ma game, va manger avec cguy, retourne chez moi et gosse mes photos.

Le lendemain à midi le téléphone sonne. Je dort encore…ça fait longtemps que ça m'ait pas arrivé. Je suis en retard pour le lunch. Je me lève en vitesse et va rejoindre les boys du bureau pour dîner. Depuis mon arrivé j'ai pas eu de break et donc pas le temps de réaliser que je suis vraiment arrivé. Le dîner est finit. Je décide d'aller voir une amie au Renaud-Bray puis je retourne chez moi terminer le ménage des photos. Fuck il y en une dizaine que j'ai perdu…fait chier.

Bon OK tout est fait! Il est 6h pm. Je fais quoi maintenant. Je vais aller manger j'ai pas de bouffe ici. Ouias c'est plate. Je retourne chez moi…Bon je fais quoi maintenant…pas le choix…j'ouvre la TV et fais du net. Envoye routine plate…vient-en! Allons sur Wikipedia. Ils disent quoi sur Che Guevara? Sur l'Argentine? sur Juan Peron? Sur le fascisme. Et sur cyberpresse?…non je vais pas là tout de suite. Je décide d'aller voir voir le statut de certaines contributions que j'ai fait sur Wikipédia. Bon! Il y a un moron qui a modifié une de mes contributions. C'est le 2eme fois qu'il fait ça et on c'était entendu de la laissé là. C'est quoi son problème?

Je réalise tout à coup….Qu'est-ce que j'en ait à foutre. Pourquoi me pomper pour ça? C'est qui ce français là centré sur son Europe? Je commencerais pas a péter ma coche à cause de lui.

Je me lève ce matin. Bon qu'est ce que je fais…j'ouvre la TV. Un criis de show d'humour d'il y a 20 ans joue au canal D. Il fait gris dehors, mon appart est froid et sombre, c'est le bordel et il y rien de potentiellement d'intéressant a faire aujourd'hui…C'est plate en criss…Le chômage et moi ca va pas bien ensemble! À ben mautadit…je viens de voir dans mes mails que je peux encore m'inscrire au championnat mondial de Roche-Papier-Ciseaux. Je m'inscrit c'est en fin de semaine….Juste le fait de savoir que ma fin de semaine est remplis m'excite et soudainement je pense que le reste de la semaine sera moins plate. Y'a tu quelqu'un qui vient avec moi à Toronto en fin de semaine? En plus j'ai rendez-vous avec un américain rencontré au Chili en mars…voir texte ici ou ici….Va t-il choker?

Ce sera la semaine prochaine qui sera plate…A moins que j'aille un but…faut que je me trouve un but!

Advertisements