Première ronde du championnat du monde de roche-papier-ciseaux

J'arrive donc au tournois habillé en sud-américain. Calotte de cuir et un chandail style Péruvien. Je suis prêt à être le prochain champion mondial. Le tournois est dans une brasserie ce qui confirme ce que je pensais…c'est un gros party pour ce saouler.

Visiblement je suis un des rares qui s'est pointé là seul! J'entre dans l'aire de compétition. Les gens sont fébriles, déguisés, excités. Certains portent des chandails de hockey, d'autres ont fabriqué des mains géantes en forme de ciseaux, les lunettes style Elvis Presley semblent être à la mode et quelques gens portent des bandeaux en rétine style année 70. Il y a un projecteurs qui….euh… projette des photos des championnats précédents. La musique est bonne. Ouais je regarde tous cela et je me dis  » Si Ben voyait ça il tripperais « . Je voit tout le fun que je pourrais avoir en étant avec quelques buddy.

En entrant on m'a donné mon dossard et de la fausse argent. Elle va servir à faire des  » street challenge « . Tu lances un défis à quelqu'un au hasard, tu mets ton argent par terre, tu te trouve un arbitre et le gagnant ramasse le pot. Celui qui aura amassé le plus d'argent durant la soirée ce mériteras 1000$ de vrai argent. Moi je vise le 7000$ pour le champion du monde. J'aimerais bien faire des  » challenge street  » mais comme je suis seul je sens que ça marcherais pas….Dans la rue c'est en gang que ça se passe, tu dois être arrogant, fonceur et gambler. En étant seul je ne ferais pas le poids. Je me concentre sur mes matchs. J'ai comme objectif minimum de faire 2 rondes. 2 rondes ce sera une performance ordinaire, 3 je serais satisfait et 1…comme Steve le dit quand il échappe un frisbee…  » Mauvais, vraiment mauvais « 

Je me tiens près de mon arène. La B et je suis dans la vague 1. Parfait! j'aurais pas à attendre trop longtemps. Pour jouer. Bien que j'allais là en ne prenant pas cela trop au sérieux, je me surprend à ressentir des papillons dans le ventre. J'ai pas envi de me faire sortir en partant! J'essais de trouver le Californien rencontré au Chili. Il y a beaucoup de monde…plus de 400. Il ne semble pas être là. Les gens se réchauffent mais pas moi. Je ne veux pas établir de stratégies…je vais y aller au feeling. Un petit trapu aux cheveux spiké s'approche de moi. Il voit mon dossard.

Tu es dans la même arène que moi et dans la dans la même vague.
Ah ouins! Est-ce que c'est ta première année? Tu viens d'où?
Oui c'est la première fois mais j'ai jouer pas mal dernièrement. Je suis de Toronto.

Il y en a qui prennent ça au sérieux. Il a l'air sûr de lui. Hé woh du calme. Je me ressaisie. Quand je faisait des tournois de karaté j'avais tendance à me laisser influencer par l'attitude du gars….Il a l'air bon que je me disait. Non, non je ne dois pas faire ça…je m'imagine des affaires…. j'ai souvent perdu des combats avant même de rentrer dans le ring. Surtout quand j'étais dans les ceintures de couleurs. J'étais jeune. Le nombre des 2eme et 3eme place que j'ai gagné ou plutôt le nombre de 1ere place que j'ai perdu juste parce que le gars avait  » l'air  » bon…

 » OK people from the first wave…the tournament is on « 

On est huit dans ma vague. Les 2 premiers passent à la prochaine rondes. Les partie sont un 2 de 3….de 2 de 3. Je suis le 4eme à passer. Parfait! Je vais pouvoir étudier mes adversaires. Ah…Cheveux Spiké gagne.

Mon premier adversaire est un gars. Il ne semble pas avoir de supporteur…. comme moi finalement. Je décide d'adopter l'attitude low-profile…en fait je l'adopte pas… c'est en moi par défaut.

Ok c'est à nous. Coudonc je suis vraiment nerveux. Je veux vraiment pas perdre en partant. Il y a un gars de l'Australie qui s'est fait sortir juste avant moi. Toutes la journée je me suis demandé  » Qu'est-ce que je vais sortir en partant  » . Le papier. C'est avec le papier que je vais commencer mes matchs. Je suis prêt mais j'attends à la dernière minute pour mettre mon poing au dessus de la table. L'arbitre nous a avertie …pas d'allumette ou autre niaiserie illégale. GO! Un. Deux, trois! À la dernière minute je change d'idée et je lui sort un ciseaux. 1- 0 pour moi. La nervosité est partie. J'y vais encore avec des ciseaux …il fait de même… comme j'ai l'avance je décide de persisté avec les ciseaux. Je vais le laissé ce compromettre. Ma stratégie marche… après un autre essaie nul il panique. Il doit se dire  » Jamais il va sortir un autre ciseau » . Il sort un papier…2-0 pour moi et donc je suis en avance 1 partie à 0. Comme ma patience a payé je décide de continuer dans cette voie. Je le bat facilement Short and sweet. Je lui sert la main…NEXT! Que je cri dans ma tête. Je passe à la 2eme ronde…Je mérite bien un petite bière. Le prochain match sera très différent car mon adversaire à une grosse équipe derrière elle!…je m'en fout..je vise le top!!

Advertisements