Sur la route

Je me suis tapé le premier 12 heures seul dans le char que je devais livré et le 2eme 12 heures avec mon chum dans le camion de déménagement que nous ramenions à MTL. Le pire c'est que lui s'est tapé un 12 heures de plus que moi…le retour à sa maison..

Quand tu penses que tu as à te taper un 24h de routes en 2-3 jours, en hiver, pour un déménagement incompréhensible la motivation est dure à trouver. J'avais dit à mon chum  » Bien oui je vais aller le porter ton char  » J'étais convaincu que jamais il déménagerais si vite et que j'aurais pas à lui rendre ce service. Je me suis dit  » Probablement que je vais avoir une job d'ici à ce qu'il parte…s'il part « …..Je l'ai sous-estimé. Quelques jours plus tard je reçois un appel  » on part dans 2 semaines « . J'ai prié le ciel pour que je me trouve une job d'ici ce temps là. Pas de job….pas d'excuse en béton…fuck je dois respecter ma parole.

12 heures seul dans la voiture avec Kim…le chien. Heureusement j'avais la radio AM pour  » m'entertainer  » jusqu'au NB. Durant ce 12 heures j'ai eu le temps de créer 2 business, d'écrire 2-3 strip comic et d'élaboré 5-6 théories….malheureusement comme je conduisait je n'ai pu mettre mes idées (strip comic) sur papier. Tu les oublis. Le seul souvenir qui te reste c'est que tu avais vraiment un bon filon mais tu es incapable de te rappeler c'est quoi!

Lors de notre pit-stop à QC j'ai réalisé que toutes le choses qui faisait que ce voyage était  » A pain in the ass » avait disparu. Et voilà la route a fais sa job. Prendre la route me met dans un état de grâce. Même si on est pas dans le même char je ressent les même sensation que j'ai eu en voyageant avec mon chum. Nous sommes déjà allé au Saguenay, en Outaouais et à New York ensemble. Sur la route une banalité comme un dépassement raté, un mooner, un remplissage de windshield washer, une hésitation devient un évènement…Par contre la partie Fredéricton-Sussex(dernier droit) fut pénible. Je commençais à en avoir mon plein mon casque. Il y a des limites à ce que la route peut avoir comme effet.

Pour le chemin du retour, je me suis transformé en passager et Kim le chien fut remplacé par mon chum qui prit le volant. Afin de  » l'entertainé  » j'ai décidé de ne pas faire ce que je faisait a Kim c'est-à-dire…le flatté dans le coup. Je me suis plutôt contenté de jaser de tout et de rien.

A un certain moment donné je lui aie affirmé  » Je pense que de tous ceux qui ont gradué du secondaire avec nous en 1988, je suis celui dont la vie à le moins changé. Pas de blonde, pas de kid, pas viré crackpot et ce que l'orienteur m'a dit est d'actualité, même 18 ans plus tard  » Si je vois Manon Turgeon et qu'elle me demande  » Quoi de neuf depuis les 10 dernières années? » la réponse par rapport à ma situation serait identique à ce que j'aurais répondus il y a 10 ans à la question  » Quoi de neuf? « . Si je dois creuser un peu c'est sûr qu'il y a des choses différentes mais pour un chat de 10 minutes sur un coin de rue j'ai rien qui puisse frapper l'imaginaire à part le fait que je suis plus gros!

En allant au cégep et à l'université ta personnalité prend forme et ton jugement subit de grandes modifications. Sur le marché du travail, tu apprend beaucoup au début mais ça baisse rapidement…en plus tu ratisses moins large. Me semble que depuis les 4 dernières années je suis la même personne qui n'a pas vraiment évolué. A part quelques notions d'informatiques et d'affaires et le quasi-décès de Dr.Love me semble que ma courbe d'évolution n'est pas très abrupte. C'est plus un faux plat que d'autre chose…C'est ce que je croyais jusqu'à ce que je relise la préface du livre de Jack Kerouac  » Sur la route « . Il y a 3-4 ans un gars m'a passé ce livre. C'est l'histoire d'un gars qui prend la route et parcours les USA d'Est en Ouest sur le pouce et par d'autres moyens de transport. Je n'ai jamais pu me rendre au de-là de la moitié du livre. Comme je suis dans un trip lecture c'est temps-ci j'ai décidé recommencé la lecture de ce livre. Je ne me rappelais plus vraiment des intrigues et comme je fais des voyages depuis ce temps je me suis dit que ce serais plaisant. Je me rappelais d'avoir eu un peu de difficulté à saisir certaines choses qui étaient dites dans la préface et d'être resté froid sur certaines affirmations.

C'est dans cet état que 4 ans plus tard (cette semaine) que commença donc à relire la préface. Je ne sais pas si c'est ma mémoire qui fait défaut ou quoi mais ce qui me semblait nébuleux il y a 4 ans était clair comme de l'eau de roche maintenant. Des affirmations qui m'avaient laissé froid devenaient remplies de sens. Après seulement 5-6 pages du livre je sens que je vais vivre cette histoire totalement différemment qu'il y a 4 ans. Ces quelques pages de ce livre marquant (selon les experts) m'ont permis de réalisé que malgré le fait que ma situation n'est pas très différentes de ce qu'elle était il y a 15 il semble que en creusant un peu ça continu de bouger. Je suis content de constater cela! Je le dis souvent….je ne suis pas un gars de première impression…

Advertisements