Les lobby.

Ceux qui prennent la liberté de conduire saoul ou de fumer n'importe où prenait une liberté qui limitait de façon évidente celle des autres. Dans le cas de la malbouffe ce n'est pas le cas. J'ai l'impression que l'on veux obliger les gens à manger tel ou tel chose. Je sens une tangente vers la répression plutôt que la sensibilisation. Dire ce qui n'est pas bon OK…mais décidé de ce que tu dois manger….

On démonisme la malbouffe. C'est quoi de la malbouffe? Un hamburger? De plus en plus les gens se sentent coupable d'arriver avec leur grosse poutine pour emporter au bureau sur l'heure du dîner. C'est sûr qu'il va y avoir plusieurs commentaires concernant le choix de nourriture de la personne et que la personne va devoir justifié son choix. Qu'est-ce que ça peut bien faire aux autres?

Même la publicité prend ce fait en compte. J'ai vu 3 pubs différentes où on incite le client à écouter sa bouche. C'est la bouche qui réclame le produit pas la tête car de plus en on nous rentre dans la tête que c'est pas correcte de mangé tel ou tel choses.

J'ai l'impression que les biens pensants commencent à manquer d'os à gruger et donc ils commencent à s'attaquer aux choix personnel des gens. Nourriture, avortement….what's next?

Advertisements