Ce qui me fâche le plus

Ce qui fait que je n'ai jamais vraiment eu d'interaction avec mes collègues du journal. Ça commence tranquillement par contre. Le garde m'appelle par mon nom. Je suis surpris d'ailleurs. Il a vraiment dû se donner comme objectif de savoir mon nom et a consulté le registre, car jamais je lui ai donné mon nom de vive voix. Tous les jours quand je pars il me dit  » Salut Eltobito « . Je me demande s'il fait ça avec les 200 personnes du building. Sinon pourquoi moi qui n'a jamais entreprit une conversation avec. Je dois être juste assez différent (encore le 4%) et intrigant pour que le gars s'intéresse à moi et veuille en savoir plus sur moi…il s'est demandé, c'est qui ce weirdo ! Depuis septembre les gens commencent à me dire bonjour dans l'ascenseur. Est-ce moi qui ai perdu ma face de tueur et qui sourit plus ou eux qui se disent  » Bah il ne doit pas être si méchant « . Les jours de mes escapades vers la Tour de la Bourse sont comptés…l'hiver approche et la cafétéria n'est pas cher…moins cher que le Mcdo(que je ne mange presque plus) même. J'ai même dîné avec un journaliste que je connaissais vaguement et dont nous avons un ami commun à l'autre journal. On a tenu un registre de ses conquêtes.

L'avantage d'aller à la Tour de la Bourse c'est qu'il y a une  » food court « . Donc chacun choisit son type de bouffe. Moi et Pallain sommes des réguliers du comptoir Oktober Fest. Le nom fait référence à l'Allemagne, on y sert des clubs sandwich, de la lasagne, du pâté chinois et c'est tenu par des Asiatiques. On ne la comprend pas celle-là ! Souvent les employés comprennent peu l'anglais ou le français, mais j'adore la place. J'adore, car quand je vais là j'ai l'impression qu'ils apprécient le fait que je vais là. Ils sont prêts à tout pour me satisfaire, ils sont sympathiques et je ne sens aucune malice en eux. Juste des gens qui travaillent pour nourrir leur famille et/ou jouir de la vie un peu. Le plus impressionnant c'est qu'ils ne se gênent pas pour t'accommoder. J'ai toujours trouvé niaiseux de charger un extra quand tu remplaces les tomates d'un club sandwich par du fromage. Si je fais juste enlever les tomates est-ce que je paye moins cher???

À l'Oktober Fest, si tu ne prends pas un combo exactement comme il était suggéré ils n'en font pas de cas. M'as-t'arrangé ça mon grand ! Ils vont te remplacer ta salade par des patates pilées. Pas de niaisages. Tellement que parfois je dois dire à la dame d'arrêter d'en mettre. Chaque jour moi et Pallain sommes étonnés par la générosité du staff et leur volonté de nous satisfaire.

Le pire dans tout cela c'est qu'il y a des gens qui trouvent le moyen d'être arrogants et c'est ça qui me fait sortir de mes gonds. Ils sont hautains et condescendants. Je suis convaincu que cette attitude est du racisme pur et simple. Tu vois le staff se démener, tu vois qu'ils ont de la difficulté à te comprendre, mais qu'ils font l'effort et il y a des innocents pour qui ce n'est pas assez. Régulièrement j'arrive à la table pompé par ce que j'ai vu. Je suis convaincue que si le staff avait été blanc et franco/anglo l'attitude de certaines personnes aurait été différente. De plus comme il est évident que les gens du resto ne sont pas le genre de personne à répliquer et à retourner le monde de bord, ce type de personne hautaine en profite.

Pour qui tu te prends toi ? Peureux, faible. Je te mets au défi d'avoir la même attitude avec moi. Viens jouer avec moi ta game d'arrogance. Tu n'oserais même pas. Juste par ce que tu juges que cette personne est sans malice tu en profites pour te remonter à ses dépens. Par ton attitude ostentatoire tu essais de montré aux gens autour que  » Aille toé! toé tu l'as!  » Tu fais cela, car en aucun cas tu ne risques pas de te faire  » casser « . Tout ce qui compte c'est ton petit 9$ que tu leur fait  » l'honneur  » de dépenser à leur comptoir. D'ailleurs, c'est quand vient le temps de payer que ta condescendance fait surface. Tu ne souris pas quand tu payes, tu ne tombes pas dans la lune comme trop souvent je le fais. Non tu donnes ton petit 10$ avec dédains. Comme si tu disais  » J'en reviens pas de donner 9 $ à ses races  » Té parfait toi le moron. Non! Tu ne l'es pas. Tu es la pire des rapaces qu'il y a sur terre. Tout ce qui compte c'est ton sacrament de nombril.

Dernièrement j'ai vu le summum de la condescendance. Le gars sur un ton sec crie ce qu'il veut alors que c'est clair qu'il est au mauvais endroit. La fille est à 20 pieds….Avance-toi le cave, tu vois bien que personne ne commande de là. À la fin, il lui demande de la moutarde. La femme déjà stressée, car elle doit donner toute son attention à ce cave et elle est mal à l'aise de faire attendre les autres, lui donne une cup de moutarde remplis a moitié. Rapidement elle lui apporte son assiette et le gars lui dit bêtement.  » Hé ce n'est pas du caviar! Mets en plus  » et en plus il le répète. J'étais hors de moi. Je lui aurais sacré un coup de pied au cul, j'aurais aimé l'humilier publiquement comme il était en train d'essayer de lui faire. Ça m'énerve moins de me le faire faire que de voir un cave comme le gars faire ça à quelqu'un sans malice. Fais ça à moi…J'ai été élevé à la dure, je suis capable d'en prendre..Tu ne le feras pas, car t'es trop peureux. J'ai remarqué lors de ta pathétique performance que jamais tu as osé regarder la personne quand tu as payé. T'avais la face dans ton nombril ou tu fixais ta criss de moutarde…Il est reparti avec son cabaret sa cup de moutarde…un petit pas pour se cave, un grand pas pour la stupidité !

Ermes

Voyez le strip de cette semaine http://www.ermes.ca
et le making of http://www.jepersisteetsigne.com/ccMakingOff.jsp?idtexte=202

Advertisements