Ça commences-tu à être un problème? 3e texte la-dessus!

J'avais tendance à me frustrer quand je lisais certaines nouvelles politiques et internationales. Plus que les nouvelles elles-mêmes c'était plutôt la place que certaines « nouvelles  » prenaient. Des choses plutôt banales devenaient un sujet d'actualité incontournable. J'ai réalisé que je me laissais miner par la décision d'une dizaine de personnes qui pour des raisons mercantiles nous étouffe avec ce qui est important. Ces 10 personnes influencent toute l'actualité québécoise et, principe des saucisses hygrade aidant, on assiste à des dérapages qui parfois me mettaient hors de moi.

Réalisant que c'est 10 personnes ne sont pas plus fines que moi, j avait commencé filtrer mes sources.

Corus : nouvelle radio. À la télé on va vous parler de certaines nouvelles seulement parce qu'il y a des images disponibles. À la radio cette limite n'existe pas. Comme il y a 3 grands groupes d'information francophone et qu'ils s'influencent entre eux, la source Corus était suffisante d'autant plus qu'il y a des débats sur l'actualité avec des journalistes de Québécor et Gesca.

Le Voir : Journal hebdo indépendant qui touche certains sujets pas abordés dans les autres journaux.

Pour ce qui est du net je cessais complètement de lire Cyberpresse et Canoe pour me concentrer sur d'autres sites…anglos pour la plupart.

En travaillant pour Gesca toute cette bonne volonté tomba à l'eau. Trop de choses m'intéressent et comme je passe la journée avec des articles dans la face et RDI comme son d'ambiance je ne peux résister. Maintenant, je sens la nécessité de dire à mes chums  » Excusez-moi je suis over-informé « . Pas grave avec ma passe  » je slack les nouvelles « , j'ai appris à moins m'emporter pour des insignifiances du genre les opinions de Jan Wong.

Over-informé. Ça m'a fait freaker l'autre jour. J'ai lu un article sur les rats à MTL…une chance que je vis au 3e.

Vendredi dernier une amie avait l'honneur de passé du statut de personne ordinaire à docteur et moi j'avais l'honneur d'être invité à la fête qui couronna 7 ans d'étude. 7 ans à bûcher sans arrêt….À part les 12 voyages en république. Comme le bar était sur St Denis, je choisis de laisser mon vélo à la job et d'y aller a pied.

Il est 5h30, il fait clair… je pars. Ça ne me tente pas de passer directement dans le quartier chinois…trop de monde. Je décidai donc de prendre une petite rue à l'est de St Laurent. La St Dominique qui a plus l'allure d'une ruelle.

Je déconseille toutes filles seules de prendre ce chemin. Il y avait 2 -3 fuckés. Un qui pissait dans l'entrée d'un édifice, un autre qui ressemblait à un pimp. Il était planté debout à ne rien faire et me regardait comme s'il voulait me dire  » T'es tu un flick toé? Décalisse.  » J'aime ça, me retrouver dans ce genre d'environnement…c'est pas trop sur, tu vois des choses inhabituelles et il n'y a pas de danger pour moi. Le gars etait debout devant le « Bar ». Assez simple comme nom. Ça semble être le bar plus miteux de Mtl et je rêve depuis longtemps d'y entré prendre une bière mais personne ose venir avec moi. Moi le monde ne me fait pas peur. Je suis un homme sans peur et sans reproche. Tout allait bien au niveau courage quand soudainement, je réalise que je suis sur la rue St Dominique.

C'est là que mon statut d'over-informé me frappait en pleine face. Le tabarnac d'article sur les rats parlait des endroits propices aux rats. Parmi eux…le fuckin quartier chinois ET un endroit névralgique : St-Dominique-ste-Catherine-St-Laurent. Sacrament je suis dans l'antre de la bête. Encore une fois je me suis, crisser dans un nid à rat et en plus l'article disait que l'automne est la saison où les rats sortent plus à la surface. Là je me crisse des pimps, des bums et des gars qui pissent. Je regarde par terre. C'est weird, car je regarde par terre pour être prêt à en kicker un s'il me croise et en même temps j'essaie de ne pas les voir s'ils ne sont pas dans ma bulle de 10 mètres de circonférence. Ça commence vraiment à être gossant ce niaisage de rats. En fait, je n'ai pas peur des rats. Je ne veux pas me faire surprendre. C'est tout. Un coup le choc du eye contact passé, je suis capable de dealé avec. Il fait clair. Ils ne sortent pas le jour, c'est moins risqué.

J'arrive aux 3 brasseurs. Je ne trouve pas le groupe. C'est au 3e, mais je suis un peu clueless. Remarquant que j'ai l'air perdu la jolie barmaid me demande si je suis perdu.  » Oui, mais c'est pas grave. Tantôt je savais où j'étais et c'était pas mal plus freakant « . Je lui dis que je cherche un docteur et un économiste, mais que visiblement ils ne sont pas là. Je décide de m'asseoir au bar et d'attendre. Il y a une réservation de 12 personnes et une de 40. I guess que c'est dans une des 2.

J'étais un peu excité de les voir, mais je ne voulais pas avoir l'air téteux. Donc quand il y avait des gens qui arrivaient par l'escalier j'essayais de checké en hypocrite si c'était eux. De plus, je savais que j'étais un peu  » fish out of the water « . Je ne fais pas partie de la gang même si en fait je ne sais pas vraiment s'ils seraient en gang.

Ils arrivent. Ma stratégie d'être low profile ne fonctionnement, car je suis directement dans l'entrée et donc je suis le premier que la doc voit. Rapidement je m'informe du succès de sa soutenance. Tout était sous contrôle. C'est drôle me semble que c'était comique de l'appelé doc quand elle ne l'était pas, mais maintenant qu'elle l'est ça ferait baveux. Comme si je ridiculisais le titre. Elle me dit qu'elle a lu un de mes textes sur mon blog et fut tenté d'en faire une analyse psychologique. Hummm ça pourrait être drôle..on en reparlera un moment donné!

Comme je l'avais anticipé, elle était liée au groupe de 40. Les gens applaudissent. Moi je jase avec Tony tout en essayant de lui montrer qu'il peut aller voir sa gang et de ne pas s'occuper de moi. Il y a un problème d'espace.  » Installe toi, moi je vais resté au bar et mangé.Prenez votre temps, j'irais vous voir plus tard  » . Je veux pas être un fardeau. Ça ne marche pas. Tony ne veut pas me voir m'asseoir seul au bar. Dans ma tête, c'était temporaire…ça ne me dérangeait pas. J'avoue que j'aurais fait comme lui…faites ce que je dis pas ce que je fais.

Finalement, je me faufile dans la gang et me mets à l'aise après quelques insistances de Tony.

Dans ce genre de rassemblement, il y a toujours un nettoyage naturel qui se fait après le souper. Ceux qui ne sont pas sorteux partent immédiatement après, les couche-tard restent et les couche-tard mais pas si tard que ça, aussi.

Les places se libèrent et Tony me demande de le suivre vers une autre table…Quoi ! Je commence à être buddy avec ceux de ma table. Je me retrouve en face d'un moulin à parole. Une joke n'attend pas l'autre, mais mon expérience me dit que c'est joke ne sont pas on the fly. J'ai comme l'impression qu'il a déjà utilisé ce pattern de blague, mais comme je ne le connais pas…pour moi c'est du nouveau stock…Ce n'est peut-être pas ça non plus.

Je commence à porté attention aux gens présent dans le groupe. Ouais, il y en a une couple de cute dont 2 particulièrement.
L'autre jour chez mon chum Cguy j'étais occupé à taquiner sa blonde quand à la télé une cute aux cheveux noirs apparut. J'ai lancé un WoooOouu. La blonde de cguy dit alors
 » Ouias je regarde ça et je pense que ton genre de fille c'est les filles aux cheveux noirs « . OK peut-être un peu, mais non je suis ouvert à tout. Je n'ai pas tant de préférence que ça. Elle dit n'importe quoi !

En appréciant la beauté des 2 filles, j'entendis soudainement l'affirmation que la blonde de cguy m'avait fait 1 semaine avant. Tabarnak elles ont les cheveux noirs. Elle a peut-être raison la maudite ! Elles pis leur maudite intuition féminine.

1 des 2 que je trouvais cutes commence à me parler. Comme souvent ça m'arrive, elle semble en connaître sur moi alors que moi pas du tout !.  » Ouais tu as voyagé je pense, il y a des photos ! « . Ce n'était pas trop clair et je me sentais un peu intimidé de parler de moi. J'ai changé de sujet et me suis informé sur ses voyages.

La soirée avançait et je commençais à comprendre que les gens qui restaient étaient vraiment une gang de chums. C'est clair qu'ils ont fait le party souvent ensemble. Je remarqua que la 2e grosse histoire de la soirée, la première étant la fête en l'honneur du doc, était l'arrivée imminente du chum de la fille avec qui je parlais. Pourquoi ça semble être la grosse affaire ? Facile à voir, car ça m'est déjà arrivé. Si j'arrivais à un souper en disant a mes chums Ben, Nic et Cguy je vais emmené ma nouvelle blonde ça ferait le même genre d'évènement dans la gang, car c'est jamais vraiment arrivé. Tout le monde, surtout les blondes de mes chums, auraient hâte de la voir etc…Mon expérience me dit que nous sommes dans la même situation…Elle n'a pas souvent présenté de chum steady à sa gang…surprenant d'ailleurs. Peut-être que je suis dans les patates encore !

Ma bière est vide…j'en prends-tu une autre ?….Non je vais les laisser fêter en gang… un autre combat m'attend.

Quel combat ? Je dois retourner chercher mon vélo à la job. L'enclos de vélo est dans la ruelle à coté des containers…vidange+soir+ruelle deserte=maniaque… je m'en crisse des maniaques…vidange+soir+ruelle deserte=rats. Déjà que je doive traverser le quartier chinois. Je m'assure au moins de ne pas prendre la ruelle miteuse. J'arrive à La Presse. Je passe devant le container. Ça ne sent pas… il doit être vide…c'est bon ça. Sauf que me semble que ce serait possible de voir un rat dans l'enclos à vélo. Tsé dans le coin. OK le but c'est d'être le plus rapidement sur mon vélo. J'aurais plus les pieds par terre et donc moins vulnérables. Y a tellement de recoins obscurs à cet endroit que c'est sur qu'il y avait des rats. Mais, je n'en ait pas vu…so long suckers! Ouais so long…me semble qu'en revenant chez nous j'ai vu des petites ombres noires constament…

Ermes

Voyez le strip de cette semaine http://www.ermes.ca
et le making of http://www.jepersisteetsigne.com/ccMakingOff.jsp?idtexte=204
Bon en fait ce making of est là depuis une semaine…celui de cette semaine sera là bientot

Advertisements

Une réflexion sur “Ça commences-tu à être un problème? 3e texte la-dessus!

Les commentaires sont fermés.