Eltobito : mode d’emploi

Je me suis fait dire ça par ce que mon amie a réussi à mettre à jour d'un seul trait les 3-4 particularités que j'ai…des particularités comme ne pas aimer les becs de bienvenue. En fait, ce n'est pas tant je n'aime pas ça, c'est juste que je trouve ça impertinent. Me semble qu'un « salut » général à tous c'est acceptable. Quand je vois mes chums, je ne leur dis pas salut 1 par 1 en leur serrant la main. Je fais un « Salut les boys ». Mais y semble, qu'avec des filles il faut que tu dises salut/bye, 1 par 1. À l'université, il y avait un gars qui me serrait la main à chaque fois que je le croisais dans la journée. Si je le voyais 4 fois dans la journée à chaque fois il sortait sa maudite main…décalisse ! C'est pire que les becs. Tout le monde, dans le département, était au courant que ça me faisait freaker.

Considérant que je ne suis pas le seul à penser que ce genre d'introduction est inutile, je l'exprime à mon monde dans le but qu'ils ne se sentent pas obligé de faire le « kissing hello » et que ça fais même mon affaire de ne pas le faire. Ceci étant dit je n'en fais pas une obsession. Ça ne me fait pas un pli. Si la personne se présente pour me faire la bise je vais lui faire..Maladroitement, mais je vais lui faire.Je ne suit pas bébé comme une certain qui travaille dans une banque et qui a sa fête en fin de semaine. Des bises tellement maladroites que mon ami Manu me dit tout le temps « c'est quoi ses becs poche là ? » « Je ne sais pas moi! » « Envoye recommence ». Elle est l'équivalent ma tante Colette. Quand j'étais un kid, c'était de renommé dans la famille que je haïssais ça et ma tante Colette et les autres tantes aussi finalement tombait en mode show off pour la bise à Eltobito « Ha mon petit Eltobito j'ai pas eu mon bec » Dam! que j'aurais dit si je connaissais cette expression à l'époque. Ce n'était pas le cas…mon anglais venait de Sesame Street et Cookie Monster ne disait pas ça « Dam! »

Le problème c'est qu'en affirmant publiquement que je ne suis pas friand de certaines choses qui généralement sont pratiquées socialement et que par un concours de circonstances elles ressortent toutes durant la même soirée tu risques t'entendre des choses comme « Ouais si je le revois lui je vais avoir besoin d'un mode d'emploi »…C'était une joke, bonne d'ailleurs, mais c'est vrai que ça a l'air de ça !

Quand les gens savent que je n'aime pas tel ou tel affaire c'est souvent que j'ai dû expliquer l'absence de poker face dans une situation donnée. « Ouias, ça n'avait pas l'air de te tenter d'y serrer la main » « Man ! Yé tu fatiguant avec ça ! C'est quoi l'histoire du serrage de main 6 fois par jour » Voilà c'est parti tous le savent.

Il y a une chose dans le « Mode d'emploi Eltobito » que personne ne sait (a part peut-être 2-3 personnes). Ça ne se sait pas, car ne jamais j'ai eu à m'expliquer là-dessus. Même si à chaque année cela revient, ne jamais j'ai eu exprimé mon ressentiment pour cette activité, car jamais à part 1 fois au cégep et une fois quand je restais en Outaouais on m'a demandé de participer à une telle activité. Pourtant au cours des 2 dernières semaines 4 de mes amis y sont allés.

En 4e année, nous avions fait une sortie de classe. Tout le monde avait tripé sur l'activité. Le lendemain le prof nous avait demandé d'écrire ce que nous avions aimé. C'était un déluge de joie. que de plaisir dans les textes sauf pour 1 élève…moi. Mon groupe sanguin devait sûrement encore faire des siennes. 1 dans une classe de 25 ça fait 4% je pense !

Quand vint mon tour de m'exprimer j'ai descendu l'activité comme jamais, le cocher cheap, les chaudières vides, journée interminable, nourriture ordinaire. J'avais détesté cette journée cabane à sucre. Surtout le gars avec sa calèche qui refusait de nos faire faire un petit tour, car je n'avais pas mon 3$. J'ai 9 ans calisse! Me semble qu'un tout petit tour aurait dû faire partie du package. Y'a jamais rien voulu savoir. J'ai eu embarqué illégalement….je suis un criminel !

Je ne sais pas si c'est à cause de cette fameuse journée, mais je n'ai jamais compris le fun d'aller là. J'y suis jamais retourné et la chose weird là-dedans c'est que j'ai jamais eu à dire « Non ça me tente pas » car de mémoire jamais personne m'a demandé d'y aller. Pourtant, tous autour de moi y vont année après année. Est-ce écrit dans mon front ou c'est mon absence de poker face quand le sujet est abordé ? Sais pas. Donc voilà ! La règle 4 du mode d'emploi Eltobito est « Les cabanes à sucre c'est n'importe quoi »…cette règle existe jusqu'à ce que je vois de mes propres yeux ce qu'il y a de fun à aller là.

Advertisements