Juste de la route. Texte 1 de 4

J'avais choké, comme Cguy l'avais prédis. C'était justifié. Il aurait fallu que je reste à Cornwall une journée de plus…boring! sans D/O, encore plus…boring! Pour partir, ca prend un plan. Je ne l'avais pas assez élabore car j avais passer mes soirées à travailler ou chez une amie au lieu de faire mes bédés et ce fameux plan. J'aurais pu élaboré le plan à partir de Cornwall après le départ de D/O mais il m aurais fallu un accès internet et comme la ville ne semble pas trop élaboré, la recherche d un accès internet aurais été périlleux. De plus financièrement cela aurais été mieux de partir la semaine prochaine.

Après avoir parlé à ma mère, le gout de partir me reprend. Je ne pouvais attendre une semaine…c'était là ou rien!

Le lendemain matin je décidais de partir. Un pseudo plan avais été élaboré tard la veille suite a une torride soirée sur le plateau. Il ressemblait à  » Je sacre le camp vers l'ouest.  » J'ai des KM en banque et tant qu'à garder les KM bas et a ne pas vendre le char aussi bien les utiliser. Dans google map j'avais fait sortir les directions entre Montréal et Chicago juste pour le fun. Pas si loin que ca finalement! Pas pire que Montréal-Halifax. En plus, sur la route je croise Buffalo et Cleveland. J'ai longtemps voulu allez à Chicago et spécialement depuis que je connais qq là-bas. Mary connu à Cusco. J'ai aucune idée si elle est encore là mais ca change rien au fait que je veut voir Chicago. Tout cela mis ensemble me fit dire « To the west! »

étape 1 : Les douanes

Les douanes c'est l'obstacle majeur. Avec un dossier criminel pour alcool au volant, il n y a normalement pas de problème pour entrer aux USA. Faut juste pas le cacher. Mais là je suis en voiture. J'ai l'arme du crime entre les mains. Pour cette raison, j ai décider de ne pas entrer aux USA par Cornwall mais plut?t par Lacolle. Si ca chie…bah j aurais fais seulement 45 minutes de route pour rien.

Me voilà face au douanier

-ton passeport

-Tu vas ou?

-Combien de temps?

-Tu restes ou?

-Tu travailles ou?

-Ouvre le coffre

-Tu vas ou?

2 fois la m?me question. Il croit que je ment et essai de me prendre. Il pose les questions rapidement juste dans le but de me fourrer. Puis arrive LA question. Celle dont il sait la réponse et celle ou je ne dois pas mentir.

– Tu as un dossier criminel?

– Oui alcool au Volant.

– Tu vas aller te stationner là-bas. Entre en dedans et on va te remettre tes documents. As tu déja été refusé aux USA?

Non jamais j ai été refusé et à au moins 4 reprise j ai préciser mon casier. Piteux je stationne l auto et entre pour récupèrer mon passeport. Je comprend pas trop comment ca marche. Il y a plein de gens assis mais pas de file et pas de système a numéro. Planter la debout j'ai pris 5 minute a catcher qu'il vont m'apeller. Je m'assois. Je m'attend a un autre barrage de questions. Mon alibi est de béton. Je suis pr?t a saisir cette 2eme chance « Envoye cri le mon nom » Je suis pompé.

– Charwouette!

Je bondis de mon banc et dit sur un ton sur « Yes ». Le gars me donne mon passeport et me dit bye. C'est tout? Une petite voix me dit de ne pas poser de questions.

L'expression road trip est souvent mal utilise selon moi. VD-Toronto c'est pas un road trip. Un road trip implique qu'il y a 2 jours de route a faire minimum. Il doit y avoir un dodo avant d'arriver a destination. Ou bien les protagonistes prennent la route sans vraiment savoir ou ils vont. Mettons que j ai les 2.

Etape 2 Etat de New-York

Il n'y a pas d'autoroute qui contourne les Adirondack. Je dois donc emprunter une route secondaire. La 11. Lacolle est derrière moi et les US devant. J'insère mon CD de road trip que je me suis fait avant de partir. Je le fais commencer en force. Radar Love. La fenetre est ouverte, le coude qui sort de cette dernière, le vent chaud et la radio crache du rock. On est dedans. Les villages tombent un après l'autre. De tank à eau en tank à eau. Tant qu'au radio lui, il crache du CCR, John Denver, The byrds, Stephen wolf, U2, Pearl Jam, etc.

Parfois j arr?te prendre des photos. J'arrive à Malone. Il y a une foire. Manège, music Fest, grande roué tout rouiller et potentiellement femmes à barbe. Good je vais pouvoir me reprendre car 1 journée avant moi et D/O en avions manqué une foire. La plus ancienne du Canada en plus. J'avais pas eu ma femme à barbe. Si c est le fun je couche là! J'attends mon acces au parking quand la dernière chanson de mon Cd commence. Arizona junior closing credits. Juste du sifflage et du banjo. J'avancerais que c'est une toune de style blue grass. Bon timing! La toune, la foire, je suis vraiment en milieu rural!

15$ l'entree? De la marde je poursuit ma route. Ciao femme a barbe et homme-tronc.

Advertisements