Jours 26 – 27 : Ta face me reviens pas

J’ai de la misère avec ceux qui voyagent plus de deux ensembles. Tout seul tu n’as comme pas le choix.  Tu dois être humble, laisser ton arrogance à la maison, écouter, questionner, te fasciner etc. À deux, c’est pas mal la même chose, mais en plus il y a l’aspect partage d’expérience, de point de vue de l’autre, de deux têtes valent mieux qu’une, de sécurité etc. Et, tu n’as pas besoin de te parler tout seul en con.

À l’hôtel où je suis, je dors dans un…dortoir. C’est la première fois depuis mon départ et ce sera la dernière, car à la Ciaudad de Panama tout a été réservé depuis Septembre. Elle doit tellement être tombé dans la crac cette réservation. J’avais prévu être dans des dortoirs tout le long mais finalement ce n’est pas cela qui est arrivé..j’ai même eu la TV a quelques occasions. Tassez-vous sti, je voyage dans le luxe. Bah, certain peuvent considérer que j’ai dormi dans un dortoir à Mananagua en raison de la présence du monstre de la chambre #3 et de Mouchozoide. Considérant le fait que El backpacker a tué Mouchozoide 30 minutes après son arrivée et que le monstre de la chambre #3 ai sacré le camp sans laisser d’adresse le statut de co-chambreur ne s’applique pas vraiment.
 
Pour ma dernière journée dans le dortoir, il y a trois allemand qui se pointe. En arrivant leurs faces ne me revenais pas. Ils sont trois et tombent donc facilement dans le mode, on s’isole, on est arrogant. Ça rentre et ça se dit « Tasser vous. On est hot et on ne veut rien savoir de vos pays…à part toi la blonde aux grosses boules. ». Ils s’auto-proclame les kings de la place. Ils monopolisent la proprio, écoute plus ou moins les consignes. Genre tenez la porte de la chambre fermée. Ils ne le font pas ce qui a pour effet que le chien de la proprio a maintenant une fixation sur mes bas. Il rentre dans la chambre à tout  bout de champs et en vole un. En fait je ne savais pas que j’avais autant de bas. À la fin de la journée la proprio est venue me voir. Elle en avait trois dans les mains. « Je les ai lavé. J’ai passé la journée à les lui enlever de la bouche ». Pendant trois jours tout était sous contrôle avec mon stock et là ça fait quelques heures ces trois allemands sont arrivés et je dois gèré le vol de bas par un spanish coker. Leur face ne me reviens vraiment pas.

À un moment donné, je dois aller dans la chambre. Il est 18h criss. Ça dort! Ils ne vont pas dormir déjà. J’ai des affaires à classer, un lit à arranger et du bruit à faire. Dans une situation inverse, comme ils sont trois, ils seraient arrivés dans la chambre, ce seraient foutue de mon sommeil, ils auraient fait leurs patentes et sûrement sorti en claquant la porte. Où la laisser ouverte pour que le chien puisse voler mes bas. Comme je suis humble, avenant et un gentil garçon, je respecte leur sommeil et remets ce que je dois faire en espérant qu’ils vont se lever plus tard.
 
Ça fait quatre jours que je suis là et je suis le vétéran de la place. Posez-moi des questions et je connais la réponse. Ok j’attends…allo? Bon tous ce foutent de moi, mais enteka. Je suis le roi et ce n’est pas trois allemands qui vont venir m’enlever le titre. I rule the place! La preuve? J’ai la télécommande de la TV. La télé était sur ESPN Deportes. Il y avait un combat de boxe. Je change de poste. Un bonhomme se pointe deux minutes après mon changement « d’osti d’canal ». Fif sur les bords et à moitie chaud.

– You like boxing?

Mouias. je comprends que c’est ce qu’il était en train de regarder. J’aime la boxe, mais pas regarder deux boxeurs obscurs du Zimbabwe.  Je ne tripe pas autant que mon chum Dessuro.  Je remets la télé au bon poste. En tant que roi je dois être à l’écoute de mes sujets. Anyway, selon mes calculs scientifiques, le combat se termine dans 10 minutes. Le bonhomme me parle et je remarque qu’il ne sait pas trop si je comprends l’espagnol ou l’anglais….Gnangnangnan(rire de Jojo l’afreux personnage du dessin animé Bout-Choux et casse-coup). Je vais faire mon evil un peu. Je vais garder la chose ambiguë tout comme il le fait avec sa sexualité. Le gars est vraiment mélangé. Parfois il me parle espagnol. Je réponds par des hochements de têtes. Parfois il me parle en anglais. D’autres réponses par hochements de tête. Jamais, il ne saura si je l’ai compris…mouhahahahah.
 
Tiens les trois allemands quittent. Ils libèrent la chambre et vont passer la nuit ailleurs. Semblerait qu’ils étaient là seulement pour se reposer. Pfff, ils ont senti que le roi n’appréciait pas leur présence et ont déguerpi de peur de représailles.

Le lendemain, comme je quittais à minuit je n’avais pas de chambre. Je payais juste le droit de rester à l’hôtel en attendant. Comme je suis encore plus vétéran que la veille, j’ai acquis la confiance de la proprio. Je sais où est la clé pour l’entrepôt des bagages, j’ai accès à sa salle de bain, elle me passe une serviette pour pas que j’emballe la mienne tout mouillé…je suis vraiment le roi. À 11hrs j’appelle mon taxi et je laisse mon trône au couple d’hollandais qui sont là depuis au moins deux jours.

J’arrive au terminus. Il y a encore de l’incertitude concernant la date du billet. Suis-je la bonne journée? Je regarde mon numéro de banc. J’ai le siège un. Cool, j’aurais de l’espace pour les jambes. Je présente mon billet au gars des bagages. Il le regarde, prend mon sac et me donne un ticket. Good! Je suis la bonne journée. Je suis à attendre pour monter dans le bus quand je vois arriver….les trois allemands. Bof nous sommes sur un terrain neutre. Ils peuvent bien être fendant tant qu’ils veulent. Je monte dans le bus. Je me rends à mon siège. Je m’assoie et commence à faire des calculs. Je suis seul, il y a un banc de libre à côté de moi et ainsi que deux autres dans la rangée d’à côté. Donc trois sièges de libre à côté de moi. Fuck. Je vois les allemands arriver. M’a tellement leur ronfler ça dans la face! Ils vont regretter de m’avoir rencontré! Ça vous apprendra d’avoir une face qui ne me reviens pas.

Advertisements

3 réflexions sur “Jours 26 – 27 : Ta face me reviens pas

  1. Trop fort !! J’espère que tu as agrémenté ton ronflement d’un petit pet ou deux du type silencieux, c’est les pires.

    Histoire de s’assurer qu’il garde une mémoire complète de toi : visuel, auditivie et offlactive 🙂

    J’aime

Les commentaires sont fermés.