La théorie du poulet

J’ai compris la société. Je l’ai compris sans  même avoir  lu le livre de Sandra “Comprendre la société” . Pas besoin de lire pendant des heures ce bouquin de 400 pages pour la comprendre cette maudite société conne de maudit système à marde de on se fait tous fourré de maudit gouv…Heu pardon, je me suis laissé “jefffilionisé”. Je la comprends grâce au IGA. Celui de mon quartier ouvrier où la gentrification menace d’empêcher mes copains du Régal de chanter du Adèle à tue-tête à 2h du matin. J’ai compris la société grâce au gérant des produits laitiers du  IGA. J’ai compris la société grâce aux filles du marketing qui ont compris que faire des douzaines d’oeufs de six oeufs…mmmm ouais enteka. Que des paquets de 6 oeufs c’était vendeur.Je me suis retrouvé devant l’étagère des paquets de 6 oeufs et j’avais là devant moi la société avec toutes les iniquités que l’on connaît. De réalisé qu’il se vendait des « Oeufs de poules en liberté » m’a stupéfait. J’ai compris la société!

Les oeufs blancs. Majoritaire. Ils sont la norme. C’est à eux que les politiciens s’adressent. C’est à eux que les publicitaires s’adressent. Tu demandes à quelqu’un de dessiner un oeuf et il dessinera un oeuf blanc. L’oeuf blanc est convaincu qu’il est là où il est en raison des efforts qu’il a faits dans la vie, de ces durs sacrifices et de son intelligence. L’oeuf blanc a une aspiration…devenir un oeuf Omega-3.

Les oeufs Oméga-3 sont, depuis leurs naissances, admirées par la communauté des oeufs. Tu es un Oméga-3, tu as donc réussis dans la vie. Pourtant nous savons tous que ce n’est pas parce que tu es un Oméga 3 que tu es meilleur qu’un autre. Mais le marketing est puissant. Les oeufs  Oméga 3 font tout pour conserver leur statut et ils ont  réussis à convaincre la majorité des oeufs que si tu es un Omega 3, tu es bon, extraordinaire et fantastique. Ils ont convaincu les oeufs blancs que de se dévouer pour eux te donne des chances de devenir un Omega-3 toi aussi. La réalité c’est que les cartes sont joué d’avance et les Omega-3 ne veulent pas que tous deviennent comme eux car ils perdront leur privilèges. C’est comme si tout le monde avait un Mac. Tu perdrais ton aura car tu serais comme tous les autres. Chacun chez soi et les moutons seront bien gardé. Si seulement les oeufs blancs réalisaient que sans eux, les Oméga-3 sont rien.

Il y a un groupe qui ne semble pas adhéré au consensus populaire et c’est les oeufs de poules en liberté.

Cette bande conteste les idées véhiculées par les Oméga-3. Ils réclament plus d’équité  pour tous les oeufs. Mais grâce aux grands moyens des Oméga-3, ces derniers font passer les oeufs de poules en liberté pour des paresseux, non productif qui empêche le développement du poulailler. Le marketing est tellement efficace que les oeufs blancs appuient les Oméga-3 malgré le fait que les oeufs de poules en liberté se battent pour l’amélioration des conditions des oeufs blancs.

En visitant les Amérique j’ai constaté une chose. Cela m’a pris quelque pays, en commençant par le miens, pour réalise que du nord au sud il y a une constante. Non ce n’est pas le Pacifique, ce n’est pas l’Atlantique et non ce n’est pas les magnifiques latinos. C’est la place que l’autochtone occupe dans tous ces pays. Autochtone = pauvreté et plus tu as de l’européen en toi moins ton groupe social est pauvre. Qui n’a jamais eu de “face-de-je-ne-comprend-pas” quand il a vu pour la première fois sa mère acheter des oeufs bruns. Tu penses qu’ils ne sont pas bon, qu’ils vont goûter drôle.  Évidemment les plus perspicaces qui acceptent de les essayer réalisent que dans la coquille c’est pareil comme les oeufs blancs.

Fidel et le Che ont décidé dans les années 60 de prendre une voie différente. Plus d’oeufs bruns, blancs, gros ou petits. On fait une grosse omelette et chacun aura sa portion. Évidemment le marketing a tout fait pour les discrédités. De les démonisé. Dans ce flot de demi-vérité il y a la réalité. Bien des questions du genre “Reste t-il des oeufs de poules en liberté?” Certains disent que oui, d’autre que non. Fidel ou Raul répondraient sûrement “Hé! On ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs”…

Advertisements