Opération dépaysement

Bien que moi et les avions avons une relation haine-haine j’ai comme un avantage sur elles. Je dors comme un bébé la-dedans. Je me ferme les yeux lors des décollages et souvent je les ouvres pas avant un long moment. Genre quand un passager va aux toilettes et me frappe l’épaule., ou le pied ou le….Cibole que nous pogné dans les avions.

Le début du vol venait avec un lot de turbulence. Ça brassait comme jamais. Pas grave. Je suis dans les vapes. Je m’attendais a écouter une saison complète de série télé mais j’ai finalement écouter 1,05 épisodes des Pierreafeu. Pourquoi ,05. Parce que des 2 épisodes de disponibles, il y en avait un avec les voix de français et je l’ai arrêter sur le champs. Il y a bien des choses que je peux accepter dans la vie mais ça….NO! Fred c’est Paul Berval et Arthur c’est Claude Michaud. La femme d’Arthur s’apelle Bertha et non Betty. That’s it, that’s all! 

Je vais à Prague + Berlin parce que je voulais du dépaysement. Je suis en manque de diversité. Pas la diversité des lobby de gauche dont je suis membre. Membre de la diversité pas du lobby. En fait je suis peut-être l’ennemi des lobby. 

– Haha!  vous manqué de diversité dans votre organisation
– Pas du tout. Nous sommes dans les normes
– Ce n’est pas vrai il vous manque une personne

C’est là que tu sors ton joker. La carte Eltobito.

– Nenon lui il fait parti de la diversité
– Lui? Aucunement, les gros n’en font pas partie 
– C’est une minorité visible
– oui mais…euh je veux dire que…….DOH! 

Je veux dire la diversité vs la monotonie. J’ai trouver l’hiver monotone. L’effet du décès. Le fameux « Quossé que ça donne? » Berlin + Prague fut la réponse.

Le vol arrive à Prague. Je suis un peu fucké dans mon sommeil. Ai-je fait un sommeil pour comblé mes mauvaises nuits dû à mon lit de merde? Ai-je fais un sommeil pour comblé les courtes nuits de Vendredi et Dimanche? Ai-je fait un sommeil normal ou ai-je fais un sommeil préventif de décalage horaire? Bref je me couche tu quand j’arrive ou pas? Il est 11h.

Un gars m’attends à la sorti de l’aéroport avec mon nom sur un panneau. On est big ou on l’ai pas! J’avais réservé mon shuttle d’avance. L’expérience rentre.

Je suis seul dans le mini-bus. Premier contact avec la ville. Des panneaux où tu ne comprends rien. Des lettres avec des accents inhabituelle pour un francophone. Je voulais du dépaysement, j’en vois. J’arrive à l’hôtel et je me couche sur le lit pour réfléchir sur l’horaire du reste de la journée. Plus de someil? Bouffe? Visite? Bière? J’ouvre la télé. Je zappe le premier poste. Je tombe sur CNN international. Je vois une belle prise de vu du pont Jacques-Cartier. Une émission sur le Grand-Prix électrique de Montreal est en cours. Comme dirais Michael Corleone dans le Parrain 3 « Just when I thought I was out…they pull me back in. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s