Petit train va loin

Parce que parfois je suis juste cave mon trajet de train entre Prague et Berlin fut tout sauf bien organisé. Au risque de me planter et de scaper un texte, voici les successions de stupidités que j’ai fais mais dans l’ordre inverse. De mon arrivé à Berlin à mon achat de billet à Montréal. Voici un exemple comment des indices gros comme la terre peuvent quand même être ignoré. Exercice de style.

Le train entre sur Berlin. Je sors. La gare est immense.

La vieille dame me demande de descendre ses valises de la tablette, elle sort a Dresde. Oui madame! Pas de trouble. Je me me suis redonner un semblant de crédibilité. Vous pouvez me poser n’importe quelle questions.

Le dernier mystère qui reste est : Pourquoi malgré toutes ses conneries, personne n’est venu prendre mon siège. Je lis le billet attentivement. Il y a maintenant l’information du siège. Il est écrit siège 71. Je m’étire le coup, je regarde les petits chiffre digital au dessus de mon banc…siège 71. Wow. Mon instinct est trop hot. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 110%

Je lui présente le code barre sur ma tablette. Elle le scan…J’attends le bip. Pas de bip. Allez bip sacrament. BIP!! Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 13%. Il bipera jamais. Elle me dit rien et passe au prochain. “C’tu correct?” que je me dis dans ma tête. Visiblement oui! Thank god. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 100%

Enfin un employé circule et se dirige vers moi. Ce n’est pas le même contrôleur du train. Je suis passé du mec sympathique qui a senti mon désarrois à une Allemande sévère prête a me kicker hors du train. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 50%. “Ticket!”

Allez, venez me voir quelqu’un. Je suis tanné d’attendre. J’ai le document prêt à être validé. Il a un code barre. Le staff est complètement absent. Du calme Tobie. Ca va être la bonne affaire cette fois, tu as fait une capture d’écran, tu as le lien des billets et l’internet marche. Tout tombe en place. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 80%

Je suis nerveux et excité. Je veux me faire scanner. Je regarde au bout de l’aller. Je cherche le contrôleur. Est-ce que je devrais aller le voir directement? Je veux en finir avec cette histoire là. J’en ai assez d’être laisser a moi-même. HELP! Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 60%

J’ouvre le courriel. En somme il dit que « malheureusement » je me prends trop tard. Je le sais calisse je suis dans le train à la frontière de l’Allemagne. De vérifier mon spam. Lâchez moi avec votre criss de spam. Je n’ai jamais lu autant mon historique de spam qu’au cours de la dernière heure. Ils ajoutent, « S’il n’est pas dans le spam. Vous pouvez toujours visiter ce lien et télécharger le PDF. » Oui! Oui! C’est ca que je veux un PDF avec des infos complète et un code barre. Je clique, l’internet fonctionne et hourra, Les billets apparaissent. Niveau de confiance : 100%. Reste savoir si j’ai acheté les billets via un site légitime. Niveau de confiance de me rendre à Berlin: 75%

Ho mon dieu j’ai ma notification de courriel! Je vois un preview qui contient le mot « malheureusement ». Tabarnac! Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 5%.

Je fixe toujours ma tablette. Allez répondez moi quelqu’un. Il arrive quoi si finalement je n’ai pas le document nécessaire? La prison? On te jette en dehors du train dans une campagne Tchèque? Au pire je leur dirais comment je leur dois. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 15%

Spot check…rien. Spot check…rien. Allez! Répondez.

J’attends. Ok ils ne me répondront pas dans les minutes qui suivent. Calme toi Tobie. J’expliquerais au sympathique contrôleur que je suis en attente d’une réponse. Il va comprendre…hein? Je consulte ma inbox. Rien. Je check dans le dossier de pourriel. Encore juste des affaires pour faire agrandir mon pénis.

La vieille dame que j’ai aidée vient me poser une question sur le train. Oubliez cela madame. Je n’ai plus de crédibilité. J’ai pris un train avec un billet tout croche qui en n’est pas un. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 1%

Je relis les instructions du revendeur. Je trouve une adresse courriel. Je décide de les contacter par ce moyen en espérant une réponse rapide et contenant les fameux PDF. Je leur dis que je suis dans le train, qu’il parait que je n’ai pas la bonne affaire et que cela serait super, super, super le fun de recevoir le billet au plus…SACRAMENT. Send. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 5%

L’internet revient. Enfin. Je suis en mesure de mieux gérer la situation. On avance là.

Le contrôleur réalisant que cela peut être long me dit qu’il va revenir tantôt. Bon, un peu moins de pression sur le dos. Ma confiance double. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 4%

Bien que je sache que cela est inutile, je fais des recherches dans ma inbox. Je cherche “Prague”…Aucun résultat. “Praha”…Juste le maudit reçu totalement inutile. Je ne peux pas croire que je suis parti en me disant que c’était ça le billet…épais. Dans le dossier de spam? Juste des messages de viagra et d’agrandisseur de pénis. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : -2%

Il me dit en me montrant le ticket d’un autre personne: “Regarde dans tes courriels, Tu devrais avoirs un PDF avec un code barre. “ Bien oui. C’est clair. Comment j’ai pu m’imaginer que c’était la bonne affaire? Mon document ne ressemble même pas a celui que le contrôleur me montre. Je me dis que je vais lui montrer les infos trouvées sur le site web. Shit l’internet ne marche pas. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : -5%

Évidemment. Mes doutes se confirment. C’est du n’importe quoi que j’ai entre les mains. Ce PDF est super générique. A la section seat c’est écrit “yes” au lieu d’un numéro de siège. Je suis dans la merde et j’en suis complètement le responsable. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 0%

Je lui présente mon document imprimer la veille. Mon passeport est prêt. J’ai lu sur le site où j’ai acheté le billet qu’ils risquent de me le demander pour valider mon nom. Il me dit “Euh c’est quoi ca?” Pas trop brave je lui réponds “Mon billet..”. Il le regarde avec dégout. Hoho. Ma situation devient problématique.

J’entends au loin des “bip”. Je comprends que c’est la machine qui va valider les billets. Je regarde mon document. Il n’y a pas de truc a scanner mais bon, le gars a la gare m’a dit que c’était correct. Le contrôleur des billets est un jeune à l’allure sympathique. Si jamais mon billet n’est pas correct je vais pouvoir discuter de ma situation. Niveau de confiance de me rendre à Berlin: 50%

Je relaxe un peu. Deux dames arrivent. Elles parlent espagnol et possèdent des valises immenses. Elles semblent encore plus perdues que moi. Je vais les voir et leur offre de mettre leurs bagages au dessus des bancs. Je fais ma B.A de la journée. Elles sont très reconnaissantes. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 85%

Une fille distribue des bouteilles d’eau. Enfin quelqu’un avec un minimum d’autorité. Je vais pouvoir enfin augmenter mon niveau de confiance…ou le détruire. Je lui montre mon billet et lui demande si je suis au bon endroit. Elle semble un peu troublé par mon papier mais me dit que c’est correct. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 80%

Je ne suis pas le seul qui a l’air perdu. Tout le monde a l’air hésitant. Nous sommes laissé à nous même. Les gens semblent porter attention à la numérotation des bancs mais personnes ne doit être déplacé. Je le dis. Les numéros de bancs ne servent à rien. Mon billet est là pour le prouver. À la mention “seat” il est écrit ”yes”. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 75%

Je me retrouve sur le quai. Après une inspection visuelle du train j’en conclue que je suis dans le premier wagon. Mon billet est première classe. Aucun employé n’est présent. J’entre dans le wagon. Je déambule dans l’allée. Après quelque mètre j’arrête et prend un banc au hasard. Il n’y a pas de banc assigné sur le billet.

J’arrive à la station de train. C’est le chaos. Il y a du monde partout. Je vais à un comptoir d’achat de billet. Je présente à la personne mon PDF et lui demande si j’ai assez de ses papiers. Le gars me faire sentir comme si j’étais le dernier des caves. J’ai l’air de le déranger. Il me dit « C’est OK » mais j’ai l’impression que c’est pour ce débarrassé de moi. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 71%

Je demande à la dame de m’appeler une taxi. Elle me dit qu’il arrivera dans 15 – 20 minutes. Mouais, une chance que je ne suis pas dernières minutes. Le taxi arrive finalement. Le taxi prend l’autoroute, c’est bloqué. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 70%

Après une bonne nuit de sommeil, j’utilise le service de déjeuner de l’hôtel pour la première fois. Les autres jours je me levais trop tard. Je ne suis pas à la dernière minutes. J’ai tout mon temps. Je me rends à la réception pour remettre ma clé d’hôtel. Je dis une clé mais c’est plutôt un morceau de bois avec du plastique, qui a un émetteur RFID et qui pèse 20 livres. Si l’écran de veille de mon cellulaire n’était pas activé quand je le rangeais dans mon sac, le bout de bois essayait de parler avec mon cellulaire en raison du RFID.

Je fouille encore une fois dans mon dossier pourriel. Le problème c’est que les pourriels sont gardés durant 30 jours et moi j’ai acheté le billet il y a 35 jours. Il n’y a rien avec le mot “Prague“ ou “Praha”. Soudainement je une révélation. Google drive. J’ai peut-être sauvegardé le PDF sur mon disque dur virtuel. Hourra je l’ai. J’ai effectivement sauvegardé un PDF dans les nuages. Ça ne ressemble pas trop à un billet mais c’est pas mal plus complet que l’autre et j’ai mon heure de départ. Je ne peux pas croire que j’ai pris un reçu pour un billet de train. C’est vraiment amateur mais ca ne sert a rien de s’auto flageller. J’imprime le billet à partir de l’ordi de la réception de l’hôtel. Tout est sous contrôle. Ma demande de “wake-up call” est faite. Mes bagages sont faits. Je me couche l’âme en paix. Niveau de confiance de me rendre à Berlin: 99.9%

J’envois un message via un formulaire du site web demandant le renvois des PDF…A Minuit le soir. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 40%

Je trouve sur le site un forum ou les gens disent ne pas avoir reçu leurs billets de train. Ils avaient reçu comme réponse de regarder dans le dossier de pourriel. Niveau de confiance de me rendre à Berlin : 62%

Je vais sur le site du fournisseur pour avoir des informations sur ce que j’ai acheté. Déjà que je ne sais pas quand je pars. De mémoire, il y avait beaucoup d’heure de départ et j’avais choisi celle qui me faisait arriver après 15h l’heure minimal pour prendre possession d’une chambre d’hôtel.

J’ai négligé un peu les informations concernant mon voyage en train. Comme si le fait d’avoir imprimer la seule information de mon achat de billet que j’ai trouvé faisait foi de tout. Mais plus j’y pense et plus il y quelque choses qui ne marche pas. Premièrement, le document ne dit pas l’heure de mon départ. C’est comme un gros indice que c’est du n’importe quoi que j’ai imprimé. En fait j’ai imprimé un reçu super simpliste de la compagnie de paiement. Niveau de confiance de me rendre à Berlin: 70%

Je suis incapable de retenir les dates. Je ne sais pas pourquoi. Quand on me demandait quand je partais en voyage j’étais toujours évasif sur la date “Je sais pas trop le 6-7-8”. Les gens me regardaient un incrédule. Ce que je savais c’est que je partais le mardi après le début de mes vacances et je que j’allais vers Berlin le vendredi. Bon il s’est avéré que je partais le lundi mais ça c’est une autre histoire.

Je me rappelle que Prague s’écrit Praha en Tchèque. Je fais une recherche avec ‘Praha’. Je trouve un courriel. Voilà ma transaction. C’est le seul courriel que j’ai. Je ne me pose pas de question et j’imprime. Ma liste de choses à faire avant mon départ est complétée…Go to Prague dans 12h. Niveau de confiance de me rendre à Berlin: 100%

Je fouille dans mes courriels. Rien. Pas de trace de billet de train. Je fais une recherche avec le mot “Prague”. Rien. Voyons je n’ai pas halluciné. J’ai fais mon achat il y a quelques semaines sur l’heure du diner. J’ai même dit à mon collègue “Bon je vais peut-être me faire avoir mais j’ai mon billet de train”. Je trouve aucune trace de la dite transaction. Ça ne va pas bien. Niveau de confiance de me rendre à Berlin: 0%

Un de mes derniers préparatifs avant mon départ vers le continent européen était d’imprimer mes documents dont le billet de train Prague – Berlin. Déjà que je ne suis pas trop si j’ai acheter la bonne chose sur un site légitime.

Advertisements